Le vapotage – Ce que vous devez savoir

Qu’est-ce que le vapotage?

Les produits de vapotage (cigarettes électroniques ou e-cigarettes) sont des dispositifs à pile qui chauffent un liquide et produisent un aérosol que l’utilisateur inhale (respire) dans ses poumons. Ces dispositifs sont parfois appelés vaporisateurs, « mods », narguilés électroniques, « sub-ohms », systèmes à réservoir ou vaporisateurs-stylos. Leur apparence peut varier légèrement, mais leur fonctionnement est similaire.

Le liquide (parfois appelé e-liquide) contenu dans un produit de vapotage est composé d’une variété d’ingrédients, qui incluent habituellement de la nicotine (la drogue que l’on trouve dans les produits du tabac et qui cause une forte dépendance), du propylène glycol, de la glycérine végétale et des arômes. Plusieurs de ces substances sont considérées comme sécuritaires à ingérer (à consommer dans l’alimentation); toutefois, lorsque ces liquides sont chauffés, il s’en dégage d’autres substances chimiques dont l’inhalation pourrait ne pas être sécuritaire. Par exemple, le processus de chauffage peut produire des substances chimiques comme du formaldéhyde et d’autres contaminants, y compris du nickel, de l’étain et de l’aluminium.

Nous adressons les recommandations suivantes aux Canadien-nes qui envisagent d’utiliser des produits de vapotage :

  • Renseignez-vous sur les faits : Le vapotage comporte d’importants risques pour la santé; il est recommandé de comprendre les résultats de santé possibles à court et à long terme avant de commencer à vapoter. Des preuves s’accumulent selon lesquelles la cigarette électronique cause des maladies pulmonaires sérieuses. 
  • Les personnes non fumeuses, les femmes enceintes et les personnes qui ont arrêté de fumer devraient s’abstenir de vapoter.
  • Les jeunes personnes devraient être éduquées sur leur risque de dépendance à la nicotine plus élevé que celui de la population générale et devraient être fortement encouragées à ne pas vapoter.
  • Si vous vapotez :
    • surveillez les symptômes pouvant affecter votre santé respiratoire et dites à votre professionnel-le de la santé que vous vapotez.

○    Si vous fumez et utilisez le vapotage pour arrêter, sachez qu’il n’existe aucune preuve importante à l’appui du vapotage comme outil efficace d’abandon du tabagisme. Nous recommandons de :

  • ne pas vapoter;
  • discuter avec un-e professionnel-le de la santé des méthodes dont l’efficacité est cliniquement démontrée pour arrêter de fumer.   

Arômes et jeunesse

 

Plus de 7 000 arômes d’e-liquide sont offerts, au Canada, pour attirer les jeunes et les enfants. Ces « saveurs » attrayantes vont de la barbe à papa au chocolat en passant par la mangue et bien d’autres encore. Ces arômes attirent les jeunes plus que tout autre groupe. De fait, plus de 83 % des jeunes (de 15 à 19 ans) qui utilisent la cigarette électronique déclarent utiliser des e-liquides aux arômes de fruits ou de friandise/dessert. Déguiser un produit à base de nicotine au moyen de noms de desserts et de friandises dissimule ses effets néfastes et le rend plus attirant. Mais derrière les e-liquides aromatisés, se cachent d’autres réalités.

En plus de créer une dépendance à la nicotine dans une nouvelle génération de Canadien-nes, il existe un grand nombre de risques encore inconnus pour la santé.

On a beau avoir analysé les produits chimiques présents dans l’e-liquide pour confirmer qu’ils sont sans danger si on les mange, ils n’ont pas été testés dans le cas où ils sont respirés. Lorsqu’on les chauffe, les liquides produisent des substances chimiques qui pourraient causer des préjudices à long terme aux poumons. Le processus du chauffage peut dégager des produits chimiques comme le formaldéhyde et d’autres contaminants comme du nickel, de l’étain et de l’aluminium.

On a banni l’ajout d’arômes au tabac en raison de leur mise en marché évidente pour les jeunes – et le vapotage ne devrait pas être traité différemment. Il est essentiel d’abolir les arômes invitants des produits de vapotage afin de protéger les poumons des enfants.

Quels sont les effets du vapotage sur la santé?

Chaque fois que l’on inspire dans nos poumons autre chose que des médicaments ou de l’air frais, il y a un risque d’effet négatif. Le vapotage ne fait pas exception. Les recherches se poursuivent pour mieux comprendre les effets à long terme du vapotage sur la santé des Canadien-nes. Mais à ce jour, nous savons déjà qu’il entraîne certains effets négatifs.

  • Dépendance à la nicotine : Des produits de vapotage contiennent de grandes quantités de nicotine, une drogue qui crée une forte dépendance. Par exemple, un « pod » de marque Juul contient autant de nicotine que 20 cigarettes (approximativement un paquet). En conséquence, on peut développer rapidement une dépendance et on a plus de chances de commencer à fumer des cigarettes traditionnelles.
  • Les effets néfastes de l’utilisation de tabac sur la santé incluent l’aggravation des problèmes pulmonaires existants, le cancer du poumon et la MPOC, entre autres.
  • Symptômes à court terme : Les utilisateurs devraient surveiller des signes comme la toux, l’essoufflement, la douleur thoracique, les nausées, les vomissements et/ou la diarrhée, qui peuvent indiquer des dommages aux poumons. Si vous avez ces symptômes, demandez une assistance médicale.
  • Maladie pulmonaire : Le vapotage peut aggraver l’asthme et d’autres maladies pulmonaires existantes. L’inhalation de substances chimiques nocives qui se dégagent des produits du vapotage peut causer des dommages irréversibles (ne pouvant pas être guéris) aux poumons, des maladies pulmonaires et, dans certains cas, le décès. Certaines substances chimiques contenues dans les produits de vapotage peuvent également entraîner des maladies cardiovasculaires et des changements biologiques associés au développement du cancer.

Dernière mise à jour : 17/03/2020