Lutter pour respirer - L'histoire de Lena


 
Lena McCullum était au début de la vingtaine lorsqu’elle a eu son premier affaissement pulmonaire. « Mon fils n’avait que deux ans et nous étions allés glisser en toboggan. Je l’avais tiré jusqu’en haut de la pente, et quand je suis rentrée à la maison, j’avais de la difficulté à respirer. On m’a transportée à l’hôpital, où j’ai appris que mon poumon s’était affaissé », 
a expliqué Lena.
« De la vingtaine à la quarantaine, j’ai eu quatre affaissements pulmonaires. Le médecin m’avait conseillé d’arrêter de fumer, mais je continuais de me dire, « juste un dernier paquet » ou « j’arrêterai demain ». »
« J’ai reçu un diagnostic de MPOC il y a environ 15 ans. J’avais passé des examens médicaux avant d’aller visiter ma famille en Nouvelle-Écosse. À mon retour, je pensais que j’avais une bronchite. J’ai consulté un autre médecin, qui a vu les résultats de mes tests. Il m’a dit : « Je vois que vous faites de l’emphysème. » Ce fut tout un choc. »
L’emphysème est une des maladies respiratoires faisant partie de la MPOC. Renseignez-vous sur la MPOC<link to COPD page>, le nouveau nom de l’emphysème et de la bronchite chronique. 
« Mon père est décédé d’emphysème; deux de mes tantes et deux de mes oncles aussi. Je savais ce que c’était, mais je n’avais jamais vraiment pensé que ça pourrait m’arriver. Tous les membres de ma famille étaient fumeurs. Mes deux sœurs avaient arrêté de fumer plusieurs années auparavant, car elles avaient vu notre père mourir d’emphysème. Mais je n’étais pas à ses côtés lorsqu’il était mourant. Je n’avais pas réalisé à quel point la MPOC peut rendre la respiration difficile – c’est comme respirer dans une paille », a raconté Lena.
Lena a eu une double greffe des poumons et allait bien. Elle est toutefois décédée d’un cancer du pancréas en 2012. Avant de mourir, souhaitant encourager les gens à arrêter de fumer ou à ne jamais commencer, elle a accepté que sa photo et ses paroles soient inclus dans les nouveaux avertissements graphiques sur les paquets de cigarettes.
« Si je pouvais dire une seule chose aux fumeurs, ce serait : « s.v.p., arrêtez de fumer ». »
Le cancer du poumon peut toucher tout le monde, fumeurs ou pas.
 

 

 

Dernière mise à jour : 12/10/2016