Créer mon plan d'action

Passer à l'action pour améliorer la qualité de l'air de votre maison

  1. Pour débuter : effectuer une inspection de la maison saine
  2. Déterminer vos priorités : quels changements devriez-vous apporter immédiatement? Quels sont les travaux à court terme et à long terme?
  3. Êtes-vous préoccupé par des pièces ou des endroits précis de votre maison? Examinez les travaux possibles pièce par pièce.

Avez-vous du temps la fin de semaine?

En vous réservant un peu plus de temps, il y a plusieurs travaux de fin de semaine que vous pouvez effectuer par vous-même :

  • faire le ménage du sous-sol -‒ faire le tri et jeter les articles dont vous ne voulez plus;
  • faire le ménage du garage -‒ faire le tri et jeter les articles dont vous ne voulez plus;
  • faire installer un appareil de ventilation par un professionnel pour assurer une circulation d'air frais partout dans la maison;
  • nettoyer votre tapis à la vapeur et s'assurer que l'aération est suffisante pour l'aider à sécher;
  • ajouter des coupe-froid autour des portes et des fenêtres ou les remplacer;
  • sceller ou calfeutrer les fissures et les trous dans le plancher et les murs du sous sol pour empêcher l'eau, l'air ou les insectes de s'infiltrer dans la maison;
  • nettoyer les gouttières et les descentes pluviales en retirant toute obstruction comme les feuilles ou les branches;
  • s'assurer que le terrain autour de la maison présente une dénivellation qui éloigne l'eau de la maison pour éviter qu'elle ne se dirige vers le sous-sol.

Effectuez-vous des rénovations ou envisagez-vous des travaux à long terme?

Si c'est le cas, c'est une bonne occasion d'examiner la possibilité d'inclure des changements qui amélioreront la qualité générale de l'air:

  • envisager d'enlever tous les tapis de la maison et de les remplacer par un revêtement de plancher lisse. Toutefois, si c'est impossible de le faire, songez à remplacer le vieux tapis par du tapis à faibles émissions de vapeurs chimiques. Pour de plus amples renseignements, consultez la page concernantdans notre site;
  • installer une hotte de cuisinière et un ventilateur de salle de bain (si vous n'en avez pas) pour limiter l'accumulation d'humidité attribuable à la cuisson et à la douche ou au bain. Si vous avez déjà un ventilateur de salle de bain, envisagez d'installer une minuterie qui éteindra automatiquement le ventilateur après un certain laps de temps ou un hygrostat qui allumera ou éteindra le ventilateur en fonction du taux d'humidité de la pièce;
  • installer un ventilateur d'extraction dans le garage pour permettre d'évacuer à l'extérieur tout gaz d'échappement produit par des véhicules et d'autres appareils.

Dernière mise à jour : 19/06/2018