Entrevue avec Chris Haromy, éducateur respiratoire certifié

Question 1: je déménage dans une nouvelle maison où les anciens occupants fumaient à l'intérieur. Nous allons remplacer le tapis de même que laver et peindre les murs, les placards et les plafonds. Nous allons également nettoyer les conduits de ventilation et enlever tout l'ameublement ainsi que les couvre-fenêtres. Que puis-je faire d'autre pour veiller à ce que la santé de ma famille ne soit pas affectée par la fumée?

Chris: Prendre des mesures comme remplacer les tapis, laver et peindre les murs et laver les planchers et les fenêtres contribuera à éliminer une partie de la fumée résiduelle. Ouvrir les fenêtres aide à évacuer l'air vicié de la maison, bien qu'il soit plus facile de le faire pendant l'été. Après avoir pris toutes ces mesures, vous sentirez probablement des odeurs de fumée pendant un certain temps encore. Des études montrent que l'exposition à la fumée tertiaire (la fumée qui s'incruste dans l'ameublement et les vêtements après la dissipation de la fumée secondaire) peut se poursuivre bien longtemps après avoir éliminé l'usage du tabac à l'intérieur. On ne connaît pas encore l'importance de cette fumée tertiaire, car d'autres recherches en ce sens sont nécessaires.

Une fois que vous aurez pris toutes ces mesures et fait aérer la maison, l'exposition aux polluants tels que les nettoyants chimiques, la fumée ou les particules produites par la cuisson et les chandelles, les contaminants dans la nourriture et l'eau et les allergènes sera probablement plus importante pour vos enfants que l'exposition à ce qui reste de la fumée tertiaire.

Éliminer l'air vicié de la maison en y faisant pénétrer de l'air frais est une bonne idée. Si vous avez un appareil de chauffage à air chaud pulsé qui assure une entrée d'air frais, vous pouvez régler le ventilateur de l'appareil de chauffage pour qu'il fonctionne continuellement, peu importe s'il chauffe ou non, en plus d'ouvrir les fenêtres lorsque le temps le permet. Cependant, votre facture de chauffage et d'électricité s'en trouvera plus élevée. Vous pouvez également installer un ventilateur-récupérateur de chaleur qui fait entrer l'air frais et évacue l'air vicié, mais cela peut coûter cher.

Question 2: je souffre d'une maladie pulmonaire et je me demande quel type de purificateur d'air je devrais acheter pour m'aider à mieux respirer à la maison?

Chris: Il n'existe que très peu de preuves qui laissent croire qu'un purificateur d'air est utile chez une personne aux prises avec de l'asthme ou toute autre maladie pulmonaire. Si vous demandez à un spécialiste de l'asthme ce qu'il recommanderait comme purificateur d'air (si jamais il en recommande l'utilisation), il préconiserait fort probablement un appareil doté d'un filtre H.E.P.A. (haute efficacité pour les particules de l'air). Ne se fier qu'à l'utilisation d'un purificateur d'air pour améliorer la qualité de l'air de votre maison ne constitue pas la meilleure option.

Vous devez d'abord vous assurer d'avoir tout fait pour éliminer le problème à sa source (appelé « contrôle à la source »). À titre d'exemple:

éliminer la source des substances polluantes au moyen notamment d'un purificateur de composés organiques volatils (COV) de faibles concentrations;
installer un système de ventilation dans la pièce du sous-sol réservée à la pratique d'un passe-temps;
laver les rideaux ou la literie régulièrement et installer un système d'aspirateur central ou utiliser un aspirateur doté d'un filtre H.E.P.A. pour éliminer la poussière fine et réduire la quantité de particules. Toutefois, dans les pièces où l'on trouve des particules difficiles à éliminer (provenant généralement des sources de chauffage) comme dans la chambre à coucher, un purificateur d'air doté d'un filtre H.E.P.A. pourrait s'avérer utile pour les personnes particulièrement sensibles. Un filtre à charbon peut également s'avérer utile pour réduire la quantité de COV dégagés par certains matériaux de construction.

 

Question 3: je désire plus d'information sur la façon dont la moisissure peut agir sur mes poumons et ma respiration. Que devrais-je savoir à propos des moisissures?

En général, l'exposition moyenne à la moisissure dans la maison ou à l'extérieur n'aura des effets défavorables que sur les personnes qui y sont allergiques. Cependant, une exposition à des concentrations plus élevées et sur de plus longues périodes peut avoir des effets négatifs même chez les personnes qui n'y sont pas allergiques.

Si vous êtes allergique aux moisissures, il est important de réduire votre exposition à ces allergènes et de prendre vos médicaments contre l'asthme en suivant les directives de votre fournisseur de soins.

Dernière mise à jour : 19/06/2018