Les changements climatiques et la santé respiratoire

Les changements climatiques et la dégradation de la qualité de l’air dans le monde deviennent une crise de santé. La hausse des températures accroît les risques de pollution de l’air et de détérioration de la qualité de l’air. Bien que les polluants dans l’air aient généralement diminué depuis quelques années, il reste encore du travail à faire. Chaque année, plus de 14 000 Canadiens et Canadiennes décèdent de causes reliées à la pollution de l’air.

Les Canadien-nes constatent déjà que la pollution de l’air peut être mauvaise pour leur santé. L’exposition à la pollution de l’air peut entraîner une toux et une respiration sifflante, un essoufflement, des infections contractées plus facilement, des rougeurs et des gonflements aux tissus pulmonaires et le cancer du poumon. Elle peut aussi aggraver des maladies pulmonaires existantes comme l’asthme ou la MPOC.

Il est essentiel que des mesures soient prises pour améliorer la qualité de l’air et réduire l’impact de la pollution sur la santé pulmonaire, aujourd’hui et pour les générations futures. L’Association pulmonaire du Canada a fait appel à des expert-es de divers domaines pour explorer cette question afin de l’aider à déterminer les prochaines étapes.

Ce que les Canadien-nes pensent des changements climatiques en lien avec la santé pulmonaire

L’Association pulmonaire du Canada et Abacus Data ont procédé à un sondage auprès de plus de 2 000 Canadien-nes en janvier 2021 pour connaître leur opinion sur les changements climatiques ainsi que leur ouverture à l’égard d’actions pour changer les choses.

Tandis que 30 % des Canadien-nes estiment que leur santé est directement affectée par la crise climatique, plus de la moitié se disent inquiets pour leur santé future et celle des générations à venir.

La moitié ne croient pas que les changements climatiques affectent leur santé, mais s’inquiètent de leur impact sur les générations à venir

Lequel des énoncés suivants décrit le mieux comment les changements climatiques affectent votre santé?

Les changements climatiques affectent directement ma santé à cause de la mauvaise qualité de l’air et des risques accrus d’inondation, de feu de forêt ou de tempête. 30 %
Je ne crois pas que les changements climatiques affectent ma santé, mais je m’inquiète des impacts futurs sur moi et sur les générations à venir. 55 %
Je ne crois pas que les changements climatiques auront un impact important sur ma santé. 15 %

Les Canadien-nes sont généralement favorables aux mesures pouvant atténuer ou limiter l’impact de la crise climatique et améliorer la qualité de l’air. Les principales mesures que les Canadien-nes sont prêts à prendre sont la réduction de la consommation d’énergie à la maison, l’achat de véhicules électriques et l’investissement dans des outils de surveillance de la qualité de l’air intérieur et extérieur.

Façons d’améliorer la qualité de l’air et la protection contre la pollution de l’air

Veuillez choisir jusqu’à TROIS choses que vous accepteriez de faire pour améliorer la qualité de l’air et pour vous protéger ainsi que les autres Canadien-nes contre la pollution de l’air.

Poser des gestes pour réduire la consommation d’énergie chez vous. 57 %
Acheter un véhicule électrique. 37 %
Utiliser des outils qui vous aideraient à surveiller la qualité de l’air intérieur et extérieur. 33 %
 
Porter un masque pendant les périodes de mauvaise qualité de l’air due à la pollution. 32 %
Covoiturer ou utiliser les transports publics. 29 %
Utiliser moins le transport aérien. 24 %
Réduire l’utilisation des poêles à bois. 19 %
Consulter la Cote air santé pour réduire l’exposition aux polluants de l’air extérieur. 17 %
Je ne ferais aucune de ces choses. 9 %

Dernière mise à jour : 20/07/2021