MPOC

Médicaments

Vous pouvez prévenir ou soulager vos symptômes de MPOC (comme l’essoufflement, la toux, l’accumulation de mucus et la fatigue) en prenant vos médicaments d’ordonnance. Différents types de médicaments servent à traiter différents symptômes. Si vous avez une poussée, c’est-à-dire un épisode où vos symptômes s’aggravent, votre médecin pourrait vous prescrire des médicaments
supplémentaires pour vous aider à vous sentir mieux. Pour tirer le meilleur parti de vos médicaments, vous avez intérêt à suivre les directives de votre médecin et à prendre vos médicaments exactement comme prescrit.


Certains médicaments sont à prendre au besoin seulement, comme un bronchodilatateur de secours à action rapide. D’autres doivent être pris de façon régulière. Si vous n’êtes pas certain-e de comprendre comment prendre vos médicaments ou utiliser vos dispositifs, et à quel moment le faire, veuillez consulter votre médecin, votre éducateur(-trice) dans le domaine respiratoire, votre pharmacien-ne ou un-e autre fournisseur(-euse) de soins de santé. Conservez une liste de tous les médicaments que vous prenez et montrez-la à votre médecin et à votre pharmacien-ne afin qu’ils/elles vérifient les interactions médicamenteuses.

Types de médicaments

Plusieurs types de médicaments et de traitements peuvent vous faciliter la vie avec la MPOC. Certains sont inhalés; d’autres sont oraux (à prendre par la bouche) :

  • Bronchodilatateurs pour soulager l’essoufflement
  • Combinaisons de bronchodilatateurs et d’antiinflammatoires pour soulager l’essoufflement et prévenir les poussées
  • Antibiotiques pour combattre des infections
  • Oxygène d’appoint (bombonne d’oxygène) pour établir un faible taux d’oxygène et un niveau d’énergie réduit
  • Vaccins contre la grippe et la pneumonie pour aider à prévenir les infections

Inhalateurs

Le principal traitement médicamenteux pour la MPOC est offert sous forme d’inhalateurs (parfois appelés « pompes »). Il existe plusieurs types d’inhalateurs et de dispositifs. 
 

Inhalateurs bronchodilatateurs


Les bronchodilatateurs ouvrent les voies aériennes des poumons, ce qui rend la respiration plus facile. Il existe deux principaux groupes de bronchodilatateurs : les bêta2
agonistes et les anticholinergiques. Les bêta2 agonistes soulagent l’essoufflement. Ils peuvent être pris à des fins préventives ou pour un soulagement rapide. Ces médicaments inhalés peuvent être à courte ou à longue durée d’action. Les bêta2 agonistes à courte durée d’action sont souvent utilisés comme médicaments « de secours » ou à action rapide afin d’ouvrir rapidement les voies aériennes. Les bêta2 agonistes à longue durée d’action peuvent également être pris de façon régulière pour prévenir l’essoufflement.  Les anticholinergiques soulagent l’essoufflement, mais par un autre mécanisme que les bêta2 agonistes. Ces médicaments inhalés sont efficaces pour traiter la MPOC, en particulier s’ils sont pris de façon régulière. Il existe des anticholinergiques à courte et à longue durée d’action.

Voici une liste de bronchodilatateurs à courte durée d’action qui pourraient vous être prescrits :

  • AtroventMD MDI
  • AiromirMD MDI
  • BricanylMD TurbuhalerMD
  • VentolinMD DiskusMD
  • VentolinMD MDI

Voici une liste de bronchodilatateurs à longue durée d’action qui pourraient vous être prescrits :

 

  • IncruseMC ElliptaMD
  • SeebriMD BreezhalerMD
  • SpirivaMD HandihalerMD
  • SpirivaMD RespimatMD
  • TudorzaMD GenuairMD
  • ForadilMD AerolizerMD
  • OnbrezMD BreezhalerMD
  • SereventMD DiskusMD
  • StriverdiMD RespimatMD (disponible au Canada sous forme combinée seulement)

Inhalateurs combinés

Si vos problèmes respiratoires sont continus, votre médecin pourrait vous prescrire un médicament combiné. Les inhalateurs combinés sont des médicaments préventifs qui doivent être pris tous les jours. Il existe une panoplie de médicaments combinés, qui peuvent contenir l’un ou l’autre des bronchodilatateurs à courte et à longue durée d’action identifiés ci-dessus. Les combinaisons les plus courantes incluent deux ou trois médicaments dans un seul inhalateur.

Voici une liste d’inhalateurs combinés qui pourraient vous être prescrits :

  • Bêta2 agoniste à courte durée d’action et anticholinergique à courte durée d’action
    • Combivent RespimatMD
  • Bêta2 agoniste à longue durée d’action et corticostéroïde
    • AdvairMD DiskusMD
    • BreoMC ElliptaMD
    • SymbicortMD TurbuhalerMD
  • Bêta2 agoniste à longue durée d’action et anticholinergique à longue durée d’action
    • AnoroMD ElliptaMD
    • DuaklirMD GenuairMD
    • InspioltoMD RespimatMD
    • UltibroMD BreezhalerMD
  • Bêta2 agoniste à longue durée d’action, anticholinergique à longue durée d’action et corticostéroïde
    • TrelegyMC ElliptaMD


Les bronchodilatateurs à longue durée d’action aident à soulager l’essoufflement pour une période prolongée; et combinés à un corticostéroïde inhalé, ils réduisent également l’enflure des voies aériennes. Ne vous inquiétez pas – ces stéroïdes n’ont rien à voir avec ceux que prennent certains culturistes pour développer leurs muscles. Au fil du temps, les médicaments combinés peuvent
aider à prévenir les poussées de MPOC. Les médicaments combinés n’ont pas un effet instantané. Si vous avez besoin d’un soulagement immédiat, utilisez votre bronchodilatateur de secours à action rapide.

Médicaments en nébuliseur

Un nébuliseur est un appareil qui transforme un médicament en une fine brume et qui l’envoie dans vos voies aériennes au moyen d’un embout buccal ou d’un masque. Le nébuliseur peut être utile aux personnes qui ont du mal à utiliser des inhalateurs.

Médicaments oraux

Comprimés de corticostéroïdes

Les corticostéroïdes sont également offerts en comprimés, le plus souvent appelés « prednisone ». Les comprimés de corticostéroïdes ont plus d’effets secondaires que les corticostéroïdes inhalés contenus dans les médicaments combinés. Les comprimés de corticostéroïdes sont souvent utilisés pendant une courte période – habituellement lors d’une poussée de MPOC. Si vous devez prendre des
comprimés de corticostéroïdes sur une base régulière, votre fournisseur(-euse) de soins de santé veillera à ce que votre dosage soit aussi faible que possible. Vous pouvez parler des effets secondaires de vos médicaments à votre fournisseur(-euse) de soins de santé.

Antibiotiques

Des infections bactériennes dans vos voies aériennes pourraient être la cause de certaines de vos poussées de MPOC. Dans de tels cas, des antibiotiques peuvent aider. Toutefois, les antibiotiques ne fonctionneront pas si votre poussée est due à une infection virale. Il peut arriver que l’on ait en même temps des infections bactériennes et virales. La prednisone est souvent prescrite en complément
aux antibiotiques. Des antibiotiques sont parfois prescrits sur une base régulière à des patient-es qui ont des poussées fréquentes. Votre pneumologue ou votre médecin de famille surveillera
de près l’amélioration de votre état et vos effets secondaires. En élaborant un plan d’action contre la MPOC avec votre équipe de soins en MPOC, vous aurez des orientations claires vous indiquant quoi faire et quels médicaments prendre en cas de poussée.

Inhibiteurs de la phosphodiestérase 4

Les inhibiteurs de la phosphodiestérase 4 (PDE4) sont un type de médicament oral qui réduit l’inflammation dans les poumons. Ce type de comprimé s’adresse aux patientes qui ont des antécédents de poussées fréquentes et de toux chronique avec mucus (flegme). Il peut prévenir les poussées et devrait être utilisé avec des inhalateurs réguliers.

Mucolytiques

Les mucolytiques aident à éliminer les sécrétions (tout contenu non désiré, comme le flegme) des poumons en éclaircissant le mucus pour qu’il soit plus facile à expulser par la toux. Ces médicaments s’adressent aux patient-es qui ont des poussées fréquentes. Le médicament en comprimés appelé Mucomyst (N-acétylcystéine – NAC) peut prévenir les poussées.

Dernière mise à jour : 21/11/2019