Larry Graham - Ottawa, Ontario

J’ai grandi dans la fumée secondaire. Mes deux parents étaient fumeurs. J’ai moi-même été brièvement fumeur durant ma vingtaine. J’ai grandi à Hamilton, en Ontario, où il y a beaucoup de pollution de l’air. Lorsque j’ai commencé à me sentir essoufflé, je croyais que c’était dû à mon asthme. Mais j’ai reçu un diagnostic de MPOC.

Je suis incapable de travailler depuis 1996 à cause de la MPOC. J’étais trop essoufflé. Je ne pouvais pas faire grand-chose car je manquais d’énergie.

Mes poumons sont si endommagés que je suis admissible à une couverture d’assurance pour l’oxygénothérapie. Il y a eu un temps où je ne pouvais pas tenir une conversation sans être essoufflé. Depuis que j’ai une bombonne d’oxygène, il m’est plus facile de parler.

La réadaptation pulmonaire a fait une énorme différence dans ma vie. Je suis en meilleure forme. Je sais que mes muscles sont plus tonifiés. Mon système immunitaire est plus fort.

J’ai développé un excellent réseau social, ici. Tous ces gens sont comme ma famille élargie. Nous allons souper ensemble et organisons une grande fête pour Noël.

Auparavant, j’avais souvent des infections pulmonaires et des pneumonies. Je devais souvent me rendre à l’urgence – au moins quatre fois par année. Maintenant, je n’y vais plus. Ça sauve beaucoup d’argent au gouvernement.

La réadaptation pulmonaire est un endroit sûr pour nous – un havre de paix.

Dernière mise à jour : 05/06/2019