Le smog

Le smog est composé de nombreux polluants de l’air, principalement d’ozone troposphérique et de particules fines. Il peut aussi contenir du dioxyde de soufre, du dioxyde d’azote, du soufre réduit total et du monoxyde de carbone.

Ozone troposphérique (O3)

L’ozone qui se trouve dans l’atmosphère est appelé « bon ozone » parce qu’il aide à nous protéger contre les rayons du soleil. Mais l’ozone qui se trouve près du sol est néfaste pour la santé humaine. Plutôt que d’être émis directement dans l’air, il résulte d’une réaction de l’oxyde d’azote et de composés organiques volatils (COV) venant d’émissions de véhicules, d’industries et d’autres sources, avec la lumière du soleil.

On l’appelle « mauvais ozone » parce que, lorsque inhalé, il peut causer des problèmes de santé. Durant les mois d’été, le niveau d’ozone troposphérique atteint habituellement une pointe entre midi et 18 h 00.

Effets sur la santé :

  • aggravation des symptômes d’asthme, de MPOC et d’autres maladies pulmonaires et cardiovasculaires (du cœur)
  • enflure et irritation des voies respiratoires 
  • irritation des yeux, du nez et de la gorge
  • toux, respiration sifflante
  • maux de tête

À long terme, l’exposition à l’ozone peut causer des dommages permanents aux poumons.

Sources :

  • utilisation de combustibles fossiles (essence, huile ou charbon) dans l’industrie et les transports 
  • produits de consommation (peintures, vernis)
  • sources naturelles (plantes, arbres, foudre)

Particules fines

Les particules fines sont des particules de liquides et de solides qui polluent l’air. Elles ont différentes tailles et sont composées de diverses matières.
Les particules dites « PM 2,5 » sont très petites (2,5 micromètres ou moins – environ le diamètre d’un cheveu humain). Elles peuvent être inhalées profondément dans les poumons et s’y loger, ce qui peut entraîner des problèmes de santé. Elles peuvent aussi rester dans l’air plus longtemps et être transportées sur de plus longues distances que les particules plus grosses.

Effets sur la santé :

  • toux ou éternuements
  • irritation des yeux, de la gorge et des poumons
  • respiration sifflante et autres problèmes respiratoires chez les personnes atteintes d’asthme, de MPOC et d’autres maladies pulmonaires
  • problèmes cardiovasculaires, y compris des crises cardiaques chez les personnes ayant des problèmes cardiaques

Sources :

  • émissions de véhicules
  • poussière de routes pavées et non pavées
  • construction
  • agriculture
  • poêles à bois, foyers
  • feux de forêt
  • industrie

Dioxyde de soufre

Le dioxyde de soufre est un gaz incolore dont l’odeur ressemble à celle des allumettes. C’est l’un des principaux ingrédients des pluies acides. En réagissant avec des composés organiques volatils (COV) et la lumière solaire, il se transforme en ozone troposphérique, le principal polluant du smog.

Effets sur la santé :

  • peut irriter le nez et la gorge
  • problèmes respiratoires
  • nouveaux cas de maladie pulmonaire
  • aggravation des symptômes d’asthme, de MPOC et d’autres maladies pulmonaires chroniques
  • aggravation de la maladie cardiovasculaire (du cœur)
  • changements aux mécanismes de défense des poumons

Sources :

  • combustibles fossiles dans les raffineries de pétrole 
  • usines de pâtes et papiers
  • aciéries
  • centrales électriques
  • centrales au charbon
  • fonderies de minerais autres que le fer
  • véhicules au diésel
  • les sources naturelles incluent les volcans et les sources thermales

Oxydes d’azote (NOx)

L’oxyde d’azote est un gaz brun-rouge qui sent mauvais.

Effets sur la santé :

  • peut réduire la résistance aux infections pulmonaires
  • peut causer un essoufflement et irriter les voies respiratoires supérieures, en particulier chez les personnes atteintes de maladies pulmonaires comme l’asthme et la maladie pulmonaire obstructive chronique (MPOC)

Sources :

  • combustion du charbon
  • essence et huile dans les véhicules à moteurs, domiciles, industries
  • centrales électriques, y compris centrales au charbon
  • production et incinération de métaux
  • les feux de forêt, la foudre et la décomposition de végétaux

Monoxyde de carbone  (CO)

Le monoxyde de carbone est un gaz inodore, incolore et sans goût. À forte dose, il est toxique.

Effets sur la santé :

  • maux de tête
  • étourdissements
  • essoufflement 
  • ralentissement des réflexes et perturbation des perceptions
  • à forte dose : convulsions, évanouissement, coma, insuffisance respiratoire et décès 

Sources :

  • consommation de combustibles fossiles par les véhicules
  • production de métaux
  • émissions d’appareils de chauffage (fournaises au gaz, etc.)

 

 

Dernière mise à jour : 12/10/2016