Sarcoïdose

Traitement

Comment les médecins traiteront-ils ma sarcoïdose?

Votre médecin choisira votre traitement selon vos symptômes.

Certaines personnes atteintes de sarcoïdose n’ont aucun symptôme (une situation que les médecins appellent « asymptomatique »). Si vous n’avez aucun symptôme, vous n’aurez probablement pas besoin de traitement. Vous devrez toutefois passer des examens réguliers, pour vérifier que votre sarcoïdose ne s’aggrave pas.

Si vous avez une sarcoïdose légère, vous n’aurez peut-être pas besoin de traitement. Vos granulomes (masses) pourraient arrêter de grandir, ou même rapetisser. Vos symptômes pourraient disparaître d’eux-mêmes après quelques années.

Si vous avez une sarcoïdose modérée, les granulomes (masses) pourraient rester inchangés au fil du temps : ils ne disparaîtront pas mais ne grossiront pas non plus. Certaines personnes atteintes de sarcoïdose modérée ont des symptômes en tout temps et prennent des médicaments tous les jours. D’autres ont des symptômes occasionnels et ne prennent des médicaments qu’au besoin.   

Si vous avez une sarcoïdose sévère, vos symptômes pourraient s’aggraver graduellement avec le temps. Vous pourriez avoir des dommages permanents à des organes. Un traitement peut aider, mais il ne réparera pas les dommages à vos poumons, à votre peau, à vos yeux et à d’autres organes. Vous recevrez un traitement plus intensif. Si vos organes sont très endommagés, vous pourriez avoir besoin d’une greffe.

Quels sont les principaux traitements contre la sarcoïdose?

Plusieurs personnes atteintes de sarcoïdose se rétablissent d’elles-mêmes, sans traitement.

Corticostéroïdes

Si vous avez besoin d’un traitement, les médicaments corticostéroïdes (aussi appelés « corticostéroïdes » ou « stéroïdes ») sont le principal traitement contre la sarcoïdose; ils réduisent l’enflure. Pour connaître les effets secondaires de ces médicaments, renseignez-vous auprès de votre médecin et de votre pharmacien.

Aux personnes atteintes de sarcoïdose sévère, des médecins peuvent prescrire des médicaments qui suppriment (affaiblissent) le système immunitaire. Les médicaments suivants sont offerts en comprimés :

  • Methotrexate
  • Azathioprine (Imuran®, ou une version générique)
  • Chlorambucil (Leukeran®)

Il existe un médicament plus nouveau contre la sarcoïdose, appelé infliximab (Remicade®). L’inflixmab est administré par injection intraveineuse. Un médecin ou un-e infirmière mélange le médicament avec de l’eau stérile, qu’il fait s’égoutter par un tube jusque dans une de vos veines.

Si vous prenez ces médicaments, votre médecin, votre dentiste et votre ophtalmologue devront vous suivre de près. Ils vous feront passer des tests sanguins réguliers et pourraient examiner vos reins, votre cœur et votre foie. Vous devrez surveiller attentivement votre santé et faire votre possible pour éviter les germes. Et vous devrez aviser immédiatement votre médecin si vous remarquez des symptômes nouveaux ou inhabituels.

L’hydroxychloroquine (Plaquenil®, ou une version générique) est un autre médicament contre la sarcoïdose.

Autres traitements contre la sarcoïdose

  • Les personnes atteintes de sarcoïdose sévère pourraient recevoir d’autres traitements.  
  • Les personnes dont les poumons sont cicatrisés (fibrose pulmonaire) peuvent prendre de l’oxygène pour respirer mieux. Elles respirent le supplément d’oxygène à partir d’une bombonne ou d’un appareil appelé « concentrateur d’oxygène ».  
  • Les personnes ayant des dommages sévères aux poumons, au cœur ou aux reins pourraient recevoir une greffe. Les greffes sont rares. Elles sont réservées à certains patients en particulier.
  • Les personnes ayant des problèmes cardiaques pourraient avoir besoin d’un stimulateur cardiaque dans leur poitrine. Cet appareil aide votre cœur à battre à un rythme constant.

Dernière mise à jour : 21/08/2014