Pneumonie

Causes

La pneumonie a de nombreuses causes. Divers types de germes peuvent causer la pneumonie, notamment des bactéries, des virus et des champignons. Vous pouvez aussi l’attraper en respirant (aspirant) des particules d’aliments, de liquides, de produits chimiques ou de poussière.

Si vous avez une pneumonie causée par un virus, il s’agit d’une pneumonie virale. Divers virus peuvent causer une pneumonie virale, y compris celui de la grippe (influenza) et le VRS (virus syncytial respiratoire), un virus répandu chez les enfants. La pneumonie virale est habituellement moins sérieuse que la pneumonie bactérienne.

La pneumonie virale peut mettre la vie en danger chez :

  • les personnes âgées et les nouveau-nés
  • les personnes dont le système immunitaire est affaibli par des maladies comme la maladie pulmonaire chronique, le VIH, le cancer et le diabète
  • les femmes enceintes.

Si vous avez une pneumonie causée par une bactérie, il s’agit d’une pneumonie bactérienne. Le type le plus courant est le Streptococcus pneumoniae (pneumococcus). Les autres bactéries pouvant causer la pneumonie incluent Mycoplasma pneumoniae, Chlamydia pneumoniae et Legionella pneumophila.

La pneumonie bactérienne affecte habituellement un lobe entier du poumon – ce que les médecins appellent « pneumonie lobaire ». Elle peut toucher des personnes de tout âge.

La pneumonie par aspiration est un autre type de pneumonie. Elle s’attrape en respirant (aspirant) quelque chose dans vos poumons, par exemple des vomissures, des aliments ou des poussières. Les vomissures sont la cause la plus répandue de pneumonie par aspiration. Cela peut se produire si une personne est évanouie (sans connaissance) ou à demi évanouie en raison d’un accident vasculaire cérébral, d’un accident ou d’une surdose d’alcool ou de drogue. Les autres causes de pneumonie par aspiration incluent :

  • des liquides (p. ex. : eau)
  • des poussières
  • des champignons

Les autres types de pneumonie incluent celle à Pneumocystis jiroveci – une sorte de champignon répandu dans l’environnement, qui peut causer la pneumonie chez les personnes ayant un système immunitaire affaibli. Ce type de pneumonie est plus fréquent chez les personnes vivant avec le VIH/sida, le diabète, l’anémie falciforme et la maladie pulmonaire, et chez les personnes dont le système immunitaire est affaibli par un traitement contre le cancer. Les personnes en santé tombent rarement malades en respirant le champignon pneumocystis jiroveci.

Si votre système immunitaire est affaibli par une maladie chronique (par exemple, la maladie pulmonaire ou le VIH) et que vous toussez, avez de la fièvre et/ou êtes essoufflé, communiquez avec votre médecin.

Les facteurs de risque qui augmentent les chances de développer une pneumonie incluent :

  • La maladie pulmonaire chronique (MPOC, asthme, fibrose kystique)
  • La cigarette
  • La démence, l’accident vasculaire cérébral, les lésions cérébrales, la paralysie cérébrale ou d’autres troubles cérébraux
  • Des problèmes immunitaires (dus à un traitement contre le cancer, au VIH/sida, à une greffe d’organe ou à d’autres maladies)
  • D’autres maladies sérieuses comme la maladie du cœur, la cirrhose du foie ou le diabète sucré
  • Une chirurgie ou un traumatisme récent
  • Une chirurgie pour traiter un cancer de la bouche, de la gorge ou du cou

Dernière mise à jour : 21/08/2014