MPOC

Activité physique

Exercice

L’exercice fait du bien à tout le monde, mais il est particulièrement important pour les personnes qui ont la MPOC. De fait, c’est l’un des plus puissants outils à notre disposition pour prendre en charge la MPOC – le deuxième plus important, après l’abandon du tabagisme. L’exercice peut vous aider à respirer mieux et vous donner plus d’énergie. Commencez par discuter d’exercice physique avec votre médecin ou un autre fournisseur(-euse) de soins de santé. Demandez-lui si l’utilisation de votre bronchodilatateur avant de faire de l’exercice pourrait vous faciliter la tâche. Assurez-vous de connaître les techniques de respiration et de toux qui peuvent vous aider pendant vos séances d’exercice.

Bienfaits

Lorsque chaque respiration est une corvée, il peut être tentant de limiter nos eff orts. Toutefois, si vous devenez de moins en moins actif(-ve), vos muscles (y compris votre coeur) perdent graduellement de leur efficacité. Ils doivent travailler plus fort, ce qui vous rend plus fatigué-e et essoufflé-e. L’exercice régulier peut aider votre coeur, vos poumons et vos muscles à travailler plus efficacement, et vous pouvez alors faire plus avec le même effort. L’exercice régulier peut également vous aider à atteindre un poids santé. Il renforce votre ossature et la capacité de votre corps de combattre les infections. Il peut augmenter votre niveau d’énergie, améliorer votre humeur et vous aider à maintenir votre autonomie ou à la retrouver.

Le fait d’être en bonne forme peut également réduire les chances que vos symptômes de MPOC vous conduisent à l’hôpital. L’exercice n’est pas nécessairement intimidant. De fait, la marche est l’un des meilleurs moyens d’améliorer votre condition physique.
Commencez lentement et augmentez graduellement la durée ou l’intensité de l’eff ort à mesure que vous prenez des forces. Faites régulièrement de l’exercice. N’oubliez pas qu’il est préférable de faire un peu d’exercice et d’avancer à petits pas que de ne rien faire du tout.

Avant de commencer

Obtenez l’approbation de votre médecin

Il peut être diffi cile de commencer à faire de l’exercice lorsqu’on ne se sent pas bien. Vous pourriez aussi vous inquiéter de la possibilité d’être essoufflé-e. Discutez avec votre médecin et votre équipe de soins en MPOC du type de programme d’exercice qui vous convient le mieux et de l’utilisation de vos médicaments avant, pendant et après l’exercice.
Votre médecin pourrait également vous donner des conseils d’initiation à l’exercice, comme l’utilisation d’une marchette ou la participation à un programme de réadaptation pulmonaire.

 

Inscrivez-vous à un programme de réadaptation pulmonaire

 

Dernière mise à jour : 21/11/2019