Coqueluche

Complications chez l’enfant

  • Plusieurs nourrissons atteints de coqueluche doivent être hospitalisés. Dans de rares cas, la maladie peut être mortelle. Les complications possibles chez le nourrisson et le jeune enfant incluent :
  • vomissements après une quinte de toux
  • perte de poids
  • difficultés respiratoires
  • épisodes de suffocation
  • pneumonie
  • convulsions
  • dommages au cerveau  

Quand consulter votre médecin?

Votre enfant devrait être examiné immédiatement par un médecin si vous croyez qu’il a la coqueluche ou a été exposé à une personne atteinte de coqueluche, ou s’il présente l’un des signes avertisseurs suivants :

  • longues quintes de toux faisant en sorte que sa peau ou ses lèvres deviennent rouges, pourpres ou bleues
  • toux suivie de vomissements
  • son de « chant du coq » à l’inspiration après la toux
  • difficulté à respirer ou courts arrêts respiratoires (apnée)
  • léthargie (manque d’énergie)
  • ne boit pas suffisamment de liquides, n’a pas uriné (pipi) depuis plusieurs heures ou n’a pas de larmes lorsqu’il pleure

Chez les enfants plus âgés et les adultes, la maladie est habituellement moins sérieuse et les complications sont rares. Le seul signe d’infection pourrait être une mauvaise toux qui dure plus d’une semaine. Des membres plus âgés du foyer pourraient avoir la coqueluche sans le savoir. Cela peut poser un risque sérieux pour les enfants plus jeunes et les nourrissons qui ne sont pas vaccinés ou qui n’ont pas encore complété leur calendrier de vaccination.

Dernière mise à jour : 21/08/2014