Bronchiectasie

Medications

Antibiotiques : On peut prendre des antibiotiques sous forme de comprimés, de liquide ou d’intraveineuse (injection dans une veine). Les antibiotiques par intraveineuse peuvent être administrés à l’hôpital ou à la maison avec l’aide d’une infirmière.

Bronchodilatateurs : détendent les muscles des voies aériennes.

Corticostéroïdes : réduisent graduellement l’enflure des voies aériennes.

Fluidifiants du mucus : rendent le mucus plus liquide et facile à expulser.

Expectorants : aident à expulser le mucus.

Physiothérapie thoracique (percussion, drainage postural) pour la bronchiectasie. La physiothérapie thoracique est un moyen de déloger le mucus du thorax. Pour ce faire, il faut habituellement être assis ou couché, la tête vers le bas (drainage postural). Le traitement déloge les sécrétions et le fait d’avoir la tête en bas aide à drainer le mucus des poumons.

Une fois le mucus délogé, il est plus facile de l’expulser. Les personnes atteintes de bronchiectasie pratiquent souvent la physiothérapie thoracique et peuvent cracher du mucus de trois à quatre fois par jour. Il existe diverses techniques de physiothérapie thoracique :

  • Certaines personnes frappent leur thorax avec leur poing.
  • D’autres utilisent un dispositif – par exemple : appareil électrique à frappement thoracique, veste gonflable, machine à « battement », masque à pression expiratoire positive.

Pour plus d’information sur le traitement et les exercices respiratoires pour la bronchiectasie, veuillez consulter cette page du National Heart Lung and Blood Institute des États-Unis.

Rester en santé avec la bronchiectasie

Les personnes atteintes de bronchiectasie peuvent avoir des poussées, c’est-à-dire des épisodes d’aggravation de leurs symptômes. Si vous êtes atteint-e de bronchiectasie, restez le plus possible en santé :

  • en ne fumant pas et en évitant la fumée secondaire
  • en ayant une alimentation équilibrée
  • en vous faisant vacciner chaque année contre la grippe
  • en vous faisant vacciner à intervalle de quelques années contre la pneumonie à pneumocoque (parlez-en à votre médecin)
  • en vous assurant d’être vacciné contre la rougeole, la rubéole et la coqueluche
  • en combattant les germes par le lavage des mains adéquat 
  • en demandant une assistance immédiate en cas de poussée.

Dernière mise à jour : 20/10/2014