Semaine nationale sans fumée : Pour que la respiration compte

Ottawa – La Semaine nationale sans fumée est du 21 au 28 janvier 2018. Depuis plusieurs décennies, la troisième semaine de janvier se veut une invitation pour les Canadiens à choisir une vie plus heureuse et plus saine, en cessant de fumer. Cette année encore, l’Association pulmonaire célèbre l’occasion et en profite pour encourager les Canadiens d’un océan à l’autre à cesser de fumer.

« Fumer peut littéralement vous couper le souffle », affirme Terry Dean, président-directeur général du bureau national de l’Association pulmonaire. « Mais c’est heureusement quelque chose qu’on peut arrêter. Nous savons qu’il n’est pas facile d’écraser et que cela prend du temps, mais nous sommes là pour offrir des outils et du soutien aux Canadiens – et pour leur redonner leur souffle. »

À compter du 21 janvier, l’Association pulmonaire publiera sur ses pages Facebook des conseils et des informations utiles afin d’encourager les Canadiens et de les renseigner sur les divers outils et ressources qui s’offrent à eux pour arrêter de fumer.  

Nous comprenons que cesser de fumer n’est pas un défi que l’on relève en une seule semaine.

« La Semaine nationale sans fumée est simplement une occasion d’offrir des encouragements positifs et de l’aide aux personnes qui luttent pour cesser de fumer; à celles qui ont essayé et échoué; à celles qui n’ont pas encore pris cette décision salvatrice; et à celles ayant des êtres chers dont le tabagisme leur vole de précieuses années ensemble. »

Pour plus d’information sur l’abandon du tabagisme, visitez www.poumon.ca/santé-pulmonaire/tabagisme-et-tabac et suivez l’Association pulmonaire du Canada sur Facebook à www.facebook.com/Associationpulmonaire/.

Informations additionnelles

  • Malgré d’importants progrès sur plusieurs fronts, notamment les outils d’abandon, la législation antitabac, les hausses de taxes, les restrictions publicitaires et l’éducation du public, le tabagisme demeure la cause numéro 1 de maladie et de décès évitables.

  • Le tabagisme cause de nombreuses maladies pulmonaires, notamment la maladie pulmonaire obstructive chronique (MPOC) et le cancer. L’Association pulmonaire continue de financer des recherches sur le tabagisme, la MPOC et le cancer du poumon, entre autres. Pour plus d’information sur les recherches financées ces cinq dernières années, visitez www.poumon.ca/recherche.

Dernière mise à jour : 19/01/2018