Mois du poumon : la recherche au-delà des chiffres

Ottawa, ON – À l’occasion du Mois du poumon, l’Association pulmonaire invite tous les Canadiens et Canadiennes à prendre conscience de chacune de leurs 22 000 respirations quotidiennes et à reconnaître les donateurs et les chercheurs qui les rendent possibles. En ce mois de novembre, l’Association pulmonaire est fière de présenter un aperçu multimédia détaillé et inédit du financement national des cinq dernières années. Ce rapport numérique, intitulé Pourquoi la recherche importe-t-elle?, examine les histoires derrière les 11,8 millions $ investis dans la recherche.

« Il est temps de vraiment célébrer les chercheurs qui contribuent à bâtir un monde où il fait bon respirer ainsi que les donateurs qui rendent ces percées possibles », a affirmé Terry Dean, président-directeur général du bureau national de l’Association pulmonaire.

« Nous le tenons souvent pour acquis, mais respirer n’est pas facile pour tout le monde. Sans un engagement continu à la recherche sur la santé pulmonaire, de nombreux Canadiens seraient à bout de souffle. »

Le rapport de recherche national présente un aperçu unique des projets financés, au-delà des chiffres. Pendant le mois de novembre, les Canadiens pourront faire une visite virtuelle des laboratoires de nos chercheurs et mieux comprendre les recherches financées.

« Il est très excitant d’entendre un chercheur expliquer comment la recherche que vous, nos donateurs, avez financée peut modifier le cours de la vie d’un bébé, renverser l’asthme ou générer une image 3D de vos poumons. Voilà pourquoi la recherche en santé pulmonaire est importante. »

De plus, le rapport démontre l’étendue des projets financés, allant de la prévention et de l’éducation jusqu’aux changements dans le système de soins de santé.

« Nous sommes fiers d’investir dans des recherches visant à produire non seulement de nouveaux remèdes, mais également des diagnostics adéquats, des changements dans le système de soins de santé et des approches de prévention. Même si ces éléments ne reçoivent pas toujours la couverture qu’ils méritent, ce sont tous des domaines importants de la recherche. »

Points saillants du rapport de recherche :

  • 300 projets financés
  • 11,8 millions $ investis
  • Profils détaillés de 10 éminents chercheurs canadiens
  • Principales maladies financées :
    • Asthme, 38 projets totalisant 2 186 544,50 $
    • MPOC, 39 projets totalisant 1 296 184 $

L’Association pulmonaire invite tous les Canadiens et Canadiennes à explorer les multiples facettes de son rapport multimédia sur son site Internet, www.poumon.ca.

Dernière mise à jour : 01/11/2017