Les principales organisations sans but lucratif du secteur de la santé au Canada annoncent une nouvelle campagne nationale pour aider les Canadiens à abandonner l’usage du tabac commercial

Les chefs de file en matière de lutte contre le tabagisme et de santé publique s’unissent pour mettre en œuvre une campagne globale d’abandon du tabac

Aujourd’hui, en cette Journée mondiale sans tabac 2021, nous promettons d’aider les Canadiens « à s’engager à arrêter de fumer ». Quatre organisations nationales sans but lucratif – la Société canadienne du cancer (SCC), l’Association pulmonaire du Canada (APC), Cœur + AVC, et l’Association canadienne de santé publique (ACSP) – unissent leurs efforts pour améliorer la santé des Canadiens; un partenariat unique à cette échelle. Grâce à un investissement de 3 millions de dollars de Santé Canada, une nouvelle campagne de deux ans, qui sera lancée à l’automne 2021, entend aider les adultes canadiens de 35 à 64 ans à cesser de fumer et à diminuer leur risque de maladie chronique. Selon l’Organisation mondiale de la Santé (OMS), la pandémie actuelle de COVID-19 a entraîné une augmentation du nombre de fumeurs qui déclarent vouloir arrêter de fumer. En cette période sans précédent, il est plus que jamais nécessaire d’aider les personnes de partout au pays à cesser de fumer et à réduire les risques pour leur santé.

« Les méfaits du tabac dépassent les frontières organisationnelles. Il s’agit d’un problème qui nous concerne tous, tout comme le tabac affecte l’ensemble du corps. C’est pourquoi nous sommes heureux de nous joindre à nos collègues de la Société canadienne du cancer, de Cœur + AVC et de l’Association canadienne de santé publique pour lancer cette campagne novatrice qui propose une approche globale pour aider les gens à arrêter de fumer, » dites Terry Dean, président et chef de la direction, L’Association pulmonaire du Canada.

Le Canada subit toujours le fardeau de l’usage du tabac commercial puisque 14,8 % des personnes âgées de 12 ans et plus (environ 4,7 millions de personnes) continuent de fumer, ce qui entraîne environ 48 000 décès par an et un nombre incalculable de maladies liées au tabac. Dans l’ensemble, le tabagisme demeure la première cause évitable de maladies chroniques, dont le cancer ainsi que les maladies cardiaques et pulmonaires. Alors que la Stratégie fédérale de lutte contre le tabagisme du Canada poursuit son objectif d’atteindre un taux de prévalence du tabagisme inférieur à 5 % d’ici 2035, des efforts et une collaboration solides sont nécessaires pour soutenir tous les Canadiens qui souffrent d’une dépendance persistante à la nicotine.

Le projet adopte une approche globale axée sur une campagne de marketing social (marketing conçu pour créer un changement social) pour sensibiliser la population aux nombreux avantages de ne plus fumer; encourager les Canadiens à cesser de fumer et leur donner les moyens d’y arriver; offrir des incitatifs ou des récompenses pour les tentatives d’abandon du tabac; et enfin, diriger les gens vers les services de soutien à l’abandon tabagique afin d’augmenter leurs chances de réussite. La campagne combinera la promotion numérique et l’engagement des consommateurs de tabac commercial dans les communautés locales. En outre, la campagne sera adaptée au public francophone et anglophone de tout le pays.

Les données montrent que les campagnes de sensibilisation de masse, qui font partie d’une stratégie globale de lutte antitabac, peuvent effectivement favoriser un changement de comportement à l’égard du tabac et augmenter les taux d’abandon. À ce titre, le projet s’engage à développer et à venir compléter les services de soutien à l’abandon tabagique qui sont bien établis et éprouvés, tels que les lignes téléphoniques d’aide au renoncement au tabac (p. ex., la Téléassistance pour fumeurs, les Services J’ARRÊTE), afin d’aider les gens à ne pas recommencer à fumer et à améliorer leur santé globale.

L’Unité de recherche sur le tabac de l’Ontario, rattachée à l’Université de Toronto, dirige la recherche et l’évaluation du projet dans le but de comprendre ce qui fonctionnera le mieux pour engager les consommateurs de tabac commercial adultes et mesurer l’effet global de la campagne. En outre, l’avis des consommateurs de tabac sera sollicité pour contribuer à l’élaboration de la campagne. À partir de l’été 2021, jusqu’à 3000 Canadiens seront invités à participer à une enquête et à des groupes de discussion afin de collaborer à la conception de la campagne.

À propos du projet mené en partenariat

Le projet est un partenariat entre quatre grandes organisations nationales de santé qui sont des chefs de file de la lutte contre le tabagisme au Canada : la Société canadienne du cancer (SCC), l’Association pulmonaire du Canada (APC), l’Association canadienne de santé publique (ACSP) et la Fondation des maladies du cœur du Canada (Cœur + AVC); un partenariat unique à cette échelle. Le partenariat compte également sur un partenaire de recherche, l’Unité de recherche sur le tabac de l’Ontario (OTRU) de l’Université de Toronto, qui jouit d’une réputation internationale. L’OTRU mènera une étude de marché pour mieux comprendre le public et mesurer l’effet global du projet.

 

 

Faits saillants

  • Selon la plus récente Enquête canadienne sur le tabac et la nicotine (ECTN), 14 % (4,3 millions) des Canadiens âgés de 15 ans ou plus ont déclaré avoir consommé au moins un produit du tabac, au cours des 30 derniers jours.
  • Santé Canada accorde 3 012 725 $ sur deux ans au projet de campagne nationale d’abandon du tabac par l’entremise de son Programme sur l’usage et les dépendances aux substances (PUDS).
  • Des services et des outils sont mis à la disposition des Canadiens pour les aider à arrêter de fumer. Les spécialistes de la ligne sans frais pancanadienne pour l’abandon du tabac peuvent aider les individus à élaborer un plan d’arrêt tabagique, répondre à leurs questions et les diriger vers des programmes et des services dans les communautés de partout au Canada, et notamment leur fournir des renseignements sur l’accès aux médicaments pour l’abandon du tabac. Les Canadiens peuvent joindre des spécialistes de l’abandon du tabac par téléphone au 1 866 366-3667, en ligne à Canada.ca/Cesser de fumer, ou en consultant leur fournisseur de soins de santé.

Reconnaissance

Nous reconnaissons, en tout respect, que de nombreux peuples des Premières Nations, Métis, Inuits et Autochtones vivant en milieu urbain entretiennent une relation sacrée et cérémoniale avec le tabac traditionnel. Toutes les mentions du mot « tabac » dans cette annonce font référence aux produits du tabac commerciaux, tels que les cigarettes emballées.

Vous êtes une organisation du secteur des soins de santé, de la santé publique, des services communautaires ou sans but lucratif, et vous souhaitez en savoir plus sur le projet et prendre part à la campagne? Veuillez alors communiquer avec Terri Schneider, Gestionnaire principale par intérim, Initiatives stratégiques, Prévention du cancer, Société canadienne du cancer à terri.schneider@cancer.ca.

Personne-ressource

Marketa Stastna

Gestionnaire du marketing et des communications

Association pulmonaire du Canada

mstastna@lung.ca

 

Terri Schneider

Gestionnaire principale (par intérim), Initiatives stratégiques, Prévention du cancer,

Société canadienne du cancer

terri.schneider@cancer.ca

437 266-8187 poste 20992

 

Dernière mise à jour : 31/05/2021