Election 2019 : message du président

Au nom de l’Association pulmonaire du Canada, je félicite le Parti libéral du Canada pour sa victoire à l’élection 2019. 

Nous sommes un organisme non partisan qui compte sur la collaboration avec les partis au pouvoir, à tous les paliers, pour développer des politiques qui font de notre pays un endroit où il fait bon respirer pour tout le monde. Nous sommes convaincus que ce gouvernement continuera de nous consulter, pour ses décisions clés, à titre d’experts en santé pulmonaire.

Une grande part de notre réussite à susciter des changements de politiques propices à la santé pulmonaire des Canadiens et Canadiennes est attribuable à notre collaboration avec tous les paliers de gouvernement. Les quatre dernières années ont donné lieu à de nombreuses avancées, mais nous savons qu’il reste encore du travail à faire. Nous espérons que le gouvernement nouvellement élu nous aidera à atteindre certains de ces objectifs.

Les Canadien-nes rencontrent encore des obstacles à leur santé pulmonaire. Une crise de vapotage nous ébranle et nécessite des actions urgentes. Beaucoup trop de Canadien-nes consomment encore des produits du tabac, ce qui constitue la cause numéro un de maladies et de décès évitables au pays. Pour les personnes atteintes de maladies pulmonaires, l’accès aux médicaments est souvent trop coûteux et les nouvelles options de traitement peuvent être difficiles d’accès. Pendant ce temps, la qualité de l’air que nous respirons ne cesse de se détériorer, ce qui accroît l’incidence des maladies pulmonaires et aggrave les symptômes pour des personnes qui ont déjà du mal à respirer.

Nous exhortons le gouvernement nouvellement élu à appuyer la santé pulmonaire en s’engageant aux actions suivantes :

  • Adopter des mesures immédiates de réglementation efficace du vapotage et octroyer un financement dédié à la recherche, à la surveillance et à l’éducation du public;
  • Imposer à l’industrie du tabac des frais annuels de récupération des coûts afin de toucher un remboursement complet des 66 millions $ du coût annuel de la stratégie de contrôle du tabac;
  • Assurer que les Canadien-nes aient un accès équitable à tous les médicaments pour la santé respiratoire. Ceci inclut d’assurer qu’il n’y ait pas d’obstacle comme des prix non abordables;
  • Prendre de solides engagements à atténuer l’impact des problèmes de qualité de l’air sur la santé pulmonaire.

Nous avoir espoir qu’ensemble, nous pouvons bâtir un Canada où il fait bon respirer pour tous et toutes. Pour plus d’information sur ces enjeux, veuillez consulter electtobreathe.ca/?lang=fr.

Dernière mise à jour : 23/10/2019