Budget fédéral : L’Association pulmonaire applaudit le renforcement de la Stratégie fédérale de lutte contre le tabagisme et l’investissement en recherche

Ottawa, ON – L’Association pulmonaire se réjouit que le gouvernement fédéral s’engage à lutter contre le tabagisme et à soutenir la recherche, comme en témoigne son budget du 27 février 2018.

L’actuelle Stratégie fédérale de lutte contre le tabagisme prendra fin le 31 mars 2018.

Le financement proposé de 18 millions $ par année pour la nouvelle Stratégie fédérale de lutte contre le tabagisme nous aidera à atteindre l’objectif primordial de réduire la prévalence du tabagisme au Canada sous le seuil ultime des 5 pour cent d’ici 2035. Le budget fédéral prévoit un financement rehaussé pour la nouvelle stratégie et les organes gouvernementaux responsables de la lutte antitabac. Ces fonds incluront une hausse nécessaire des taxes sur les cartouches de cigarettes ajustée en fonction de l’inflation.

« C’est une excellente nouvelle pour la santé pulmonaire. Des investissements accrus et une solide stratégie fédérale de lutte contre le tabagisme sont essentiels à réaliser un avenir sans tabac et sans la maladie et les décès qui s’y rattachent », a affirmé Terry Dean, président-directeur général du bureau national de l’Association pulmonaire.

Fait étonnant, la consommation de tabac demeure la principale cause évitable de maladie et de décès au Canada, emportant plus de 37 000 Canadiens par année.

Les cigarettes créent une forte dépendance en plus d’être une cause de cancer, de maladie du cœur et d’accident vasculaire cérébral, de maladie pulmonaire obstructive chronique (MPOC) et de plusieurs autres maladies. L’écrasante majorité des nouveaux fumeurs sont des adolescents.

Le budget prévoit également une hausse des fonds fédéraux pour la recherche fondamentale. L’Association pulmonaire appuie cet important investissement – une mesure cruciale pour consolider la position du Canada en recherche sur la santé. Afin d’assurer la relève scientifique canadienne, les chercheurs en début de carrière ont besoin d’un soutien additionnel; nous nous réjouissons du fait qu’ils le recevront.

« Le Canada compte des chercheurs parmi les plus brillants, qui ont besoin de notre appui. Le gouvernement doit les soutenir afin de faire du Canada un choix viable pour leurs recherches. Nous sommes ravis de voir qu’ils seront soutenus », a ajouté M. Dean.

Pour plus d’information sur l’initiative « Tobacco Endgame », visitez lung.ca/endgame. Pour plus d’information sur les recherches financées par l’Association pulmonaire, visitez www.poumon.ca/recherche.

 

 

Dernière mise à jour : 28/02/2018