Réduire les déclencheurs d’asthme en classe

Par Amy Henderson le 2013-05-07

En tant qu’enseignante, Heather Crysdale connaît l’importance de demander de l’aide, pour apprendre. C’est pourquoi elle a demandé l’aide de l’Association pulmonaire pour découvrir comment gérer mieux son asthme.

Heather a travaillé avec Rosario Holmes, éducatrice certifiée dans le domaine de l’asthme pour l’Association pulmonaire à Ottawa, afin de mieux connaître ses médicaments contre l’asthme et d’apprendre à utiliser correctement ses inhalateurs, avec les bonnes techniques de respiration.

Rosario lui a expliqué comment utiliser un tube d’espacement avec son aérosol-doseur pour améliorer l’absorption du médicament, et comment garder ses inhalateurs propres.

« En tant qu’enseignante auprès de jeunes enfants, j’ai relayé les leçons que j’ai apprises sur l’utilisation et la propreté de l’inhalateur à mes élèves qui ont de l’asthme et à leurs parents », signale Heather.

Rosario lui a aussi parlé de moyens d’adapter sa maison et son milieu de travail pour mieux prévenir l’asthme. « Après mon rendez-vous, par exemple, j’ai acheté de la nouvelle literie pour réduire la poussière dans ma chambre à coucher. Dans ma classe, j’ai réduit considérablement la poussière en achetant de grands contenants à couvercles en plastique pour y ranger mes livres et mes fournitures de bureau. Au lieu d’utiliser les tableaux et de la craie, les élèves et moi utilisons des tableaux effaçables et des marqueurs secs à faible odeur » poursuit-elle.

« Je suis très contente de le dire : je n’ai eu aucun symptôme depuis un bon bout de temps. Je n’ai eu besoin d’aucun congé de maladie pendant l’année et mon asthme est très bien maîtrisé. »

Voici d’autres conseils pour prévenir l’asthme dans les salles de classe :

• Encourager le lavage fréquent des mains pour prévenir la propagation d’infections virales.

• Utiliser des marqueurs sans odeur, des produits nettoyants non toxiques et de la craie sans poussière.

• Demander aux autres employés, aux élèves et aux bénévoles de ne pas utiliser de produits parfumés.

• Si possible, planifier les réparations et le nettoyage des lieux à des moments où les élèves et les enseignants ont le moins de chances d’être exposés.

• Faire en sorte que les élèves, les employés et les visiteurs ne fument pas à l’école et sur son terrain.

  Pour plus d’information sur le contrôle de l’asthme, visitez www.poumon.ca/asthme.

Sujet du blog: 

Dernière mise à jour : 29/08/2018