Faites connaissance avec la Dre Mehtar: Une pédiatre qui aide les enfants atteint-es d’asthme, un souffle à la fois.

Qu’est-ce que l’asthme?

L’asthme est une maladie chronique (à long terme) qui rend les poumons très sensibles et cause une difficulté à respirer. Il n’y a pas de remède contre l’asthme, mais un traitement adéquat peut permettre aux personnes atteintes d’avoir une vie normale et active.  

Pourquoi est-il important de maîtriser l’asthme chez l’enfant?

L’asthme est la maladie pulmonaire la plus répandue chez l’enfant et l’une des principales causes d’absentéisme scolaire. Sans accès à des tests diagnostiques et à des traitements pour gérer les symptômes, l’asthme peut réduire la qualité de vie de l’enfant, voire mettre sa vie en jeu.

Dans quelle mesure l’asthme est-il répandu?

Jusqu’à une jeune personne sur cinq est affectée par l’asthme. Dans toute salle de classe, on trouve fort probablement plusieurs élèves atteint-es l’asthme.

Qu’est-ce que la « pointe d’asthme de septembre »?

On note une augmentation des symptômes d’asthme en septembre. Lors du retour à l’école, les jeunes sont soudainement en contact étroit avec plusieurs autres élèves et avec les germes et virus qu’ils transportent. Les virus, notamment celui du rhume, sont l’un des principaux déclencheurs (facteurs aggravants) de symptômes d’asthme chez les jeunes. Pour ceux et celles qui sont atteint-es d’asthme (en particulier non contrôlé), un simple rhume peut engendrer des symptômes dangereux et des visites imprévues chez le médecin ou à l’urgence.

Quels sont les symptômes de l’asthme?

Les symptômes d’asthme incluent la toux, les sibilances, l’oppression thoracique et l’essoufflement. Les personnes atteintes d’asthme peuvent avoir un ou plusieurs symptômes. Les déclencheurs de l’asthme (facteurs aggravant les symptômes) sont associés à des facteurs environnementaux qui, dans le cas de mes patient-es et de plusieurs autres, ont souvent à voir avec les déterminants sociaux de la santé. L’habilitation par l’éducation – au sujet des déclencheurs, des symptômes et des traitements offerts – fait en sorte que les patient-es et leurs familles peuvent mieux contrôler leur maladie.

En quoi votre rôle est-il unique au Canada?

Je me consacre à l’amélioration de l’accès à la santé et aux soins pour l’asthme chez les enfants. En 2006, la Revue canadienne de santé publique a publié une étude sur les disparités de santé selon les revenus du voisinage (Lemstra et coll.), qui mettait en relief les écarts observés en fonction du niveau de revenu des quartiers. Le St. Mary’s Community Education and Wellness Centre a vu le jour l’année suivante, afin de répondre à des iniquités dans l’accès des enfants aux soins de santé à Saskatoon. En mai 2007, St. Mary’s est devenu le premier établissement du genre au Canada à gérer une clinique pédiatrique en milieu scolaire. Mon rôle unique a consisté à modifier le cours de l’histoire en améliorant l’accès des jeunes aux soins de santé. L’accès au dépistage et l’éducation à la prise en charge de l’asthme ont été identifiés comme des besoins cruciaux dans la communauté. L’Association pulmonaire a été le premier partenaire communautaire de la clinique de St. Mary’s; elle continue de fournir des services de spirométrie et d’éducation sur l’asthme à la clinique.

La Dre Mehtar, pédiatre, en compagnie de Drake Bear, jeune patient atteint d’asthme.

Qu’est-ce qui vous inspire?

Je suis née et ai grandi en Afrique du Sud. J’ai vécu mon enfance dans la petite ville de Paarl, à l’époque de l’Apartheid. J’ai grandi avec des moyens financiers limités et j’ai étudié et vécu dans des communautés ségrégées – comme le dictaient les lois du pays. Les choix que j’ai faits durant ma vie pour surmonter l’adversité ont été influencés en grande partie par les leçons et l’héritage de Nelson Mandela. Comme l’a déjà affirmé ce leader mondial : « L’éducation est la plus puissante arme qui soit pour changer le monde ». Le leadership de M. Mandela m’a appris à pardonner aux autres, à faire preuve de grâce et à pratiquer la bienveillance, et m’a conduite à aspirer à des études de médecine. Mes expériences, mes mentors et ma passion pour l’équité en santé font de moi la médecin que je suis aujourd’hui. Je suis fière d’aider les enfants de notre province à respirer un peu plus aisément. Ma croyance selon laquelle la santé et l’accès aux soins sont des droits humains est indéniablement le fruit de mon passé en Afrique du Sud dans les années 1970 et 1980. Chaque enfant et chaque jeune mérite un accès équitable à des soins de santé de qualité, sans égard au niveau de revenu ou de scolarisation de sa famille, à sa race ou à sa culture. 

Un souffle à la fois, la passion et le dévouement de la Dre Mehtar ont amélioré la vie de chacun-e de ses patient-es. Merci, Dre Mehtar!

Sujet du blog: 

Dernière mise à jour : 20/08/2019