Ian Fish

Ian Fish – Alpiniste, Collecteur de fonds extraordinaire

J’ai une MPOC de stade 2 et je me bats contre la maladie respiratoire depuis l’âge de cinq ans. En 2010, je pesais 110 kilos et je pouvais à peine monter quelques marches d’escalier sans être à bout de souffle.

Aujourd’hui, après avoir mis l’accent sur la forme physique et la nutrition, j’ai 20 kilos en moins, j’ai encore seulement 60 % de la capacité respiratoire prévue pour un homme de ma taille et de mon âge, et j’escalade des montagnes. De hautes montagnes. En 2012, j’ai gravi le mont Athabasca, une des plus belles montagnes des Rocheuses canadiennes. En 2013, j’ai de nouveau gravi le mont Athabasca, cette fois par la North Face East Ridge Bypass, un sentier très exigeant du point de vue de la technique et de l’endurance.

En septembre 2014, je vais escalader le mont Robson, la montagne la plus proéminente des Rocheuses d’Amérique du Nord et aussi le plus haut sommet des Rocheuses canadiennes. La seule vue du mont Robson suffit à vous renverser. Non seulement ses falaises abruptes et intimidantes dominent tout ce qui les entoure, mais le monolithe en forme de pyramide est couvert de glace en saillie, et paré des tristement célèbres et gigantesques « gargouilles » que des vents violents ont sculptées et qui gardent le principal bloc du sommet. Par-dessus tout cela, ses flancs inférieurs sont drapés de spectaculaires glaciers noueux, ridés de crevasses et de cascades de glace. Il n’y a pas de moyen facile de gravir cette montagne, et c’est pourquoi c’est l’un des sommets les plus respectés au Canada, et l’un de ceux auxquels on s’attaque le moins.

Bien sûr, l’ascension du mont Robson est un objectif personnel, mais je tiens également à aider ceux qui combattent des maladies pulmonaires. Je crois profondément au pouvoir de la bonne forme physique et de la nutrition pour améliorer la qualité de vie des personnes qui souffrent de maladie pulmonaire. L’escalade est pour moi une occasion de travailler avec l’Association pulmonaire, non seulement pour sensibiliser les gens à l’importance de la forme physique et de la nutrition, mais également pour recueillir de l’argent dans le but de soutenir un programme pilote de bonne forme et de nutrition qui cible les jeunes atteints de maladie pulmonaire.

Ian a recueilli plus de 16 000 $ pour le compte de la Manitoba Lung Association.

Dernière mise à jour : 12/10/2016