Association pulmonaire du Canada - combatte les maladies pulmonairesCherchezPlan du siteContactez–nousFrançais

  Association pulmonaire du Canada>Maladies pulmonaires>MPOC>Vivre avec la MPOC>Voyages et MPOC  
 

MPOC

Vivre avec la MPOC

Voyages et MPOC

Si vous suivez les conseils médicaux et si vous faites des préparatifs à l'avance, vous pouvez bien voyager avec la MPOC.

Voici comment préparer pour un voyage :
  1. Choisissez une destination saine et sécuritaire
  2. Consultez votre médecin avant de partir
  3. Achetez de l'assurance-maladies pour voyageurs
  4. Apportez suffisamment de médicaments et d'équipements médicaux
  5. Arrangez au préalable votre oxygènothérapie
  6. Prévoyiez le climat et qualité d'air dans votre destination
  7. Dosez vos efforts : mangez bien, dormez bien, ne buvez pas trop
1. Choisissez une destination saine et sécuritaire

Assurez-vous que votre destination soit un environnement sain, près des services médicaux.

  • Évitez les endroits où il n'y a pas des services médicales ou si les services sont maigres
  • Évitez les endroits où il est difficile à trouver le logement ou les restaurants sans fumée.
  • Évitez les endroits qui sont très froids, très chauds, ou très humides

Haut de page

2. Consultez votre médecin avant de partir

Il est important de discuter de vos plans de voyage avec votre médecin. À discuter avec le médecin :

  • Où vous avez l'intention de voyager
  • Combien de temps vous prévoyez voyager
  • Si vous allez en voyage seul ou avec autre personne
  • Comment vous vous sentez dernièrement

Votre médecin va vous donner de conseils relatifs à votre traitement pendant votre voyage. Il se peut que vous avez à changez votre régime de médicaments, selon votre destination.

Demandez de votre médecin :

  • Une copie de vos antécédents médicaux pour emporter avec vous; faites-vous des copies de sécurité pour vos dossiers à la maison.
  • Une liste de toutes vos médicaments, y compris l'horaire et le dosage de chaque. Demandez aussi des ordonnances pour toutes vos médicaments, y compris l'oxygène, si vous le prenez.
  • Des conseils sur comment règler vos dosages de médicaments, selon votre destination. Certaines facteurs peuvent changer votre horaire de prise de médicaments :
    • Fuseaux horaires : Lorsque vous voyagez à l'est ou à l'ouest en passant en parallèle avec les fuseaux horaires, le décalage horaire peut avoir un effet sur le moment où vous devriez prendre vos médicaments.
    • Exposition au soleil : Vous voyagez dans le sud? Non seulement la chaleur et le soleil peuvent avoir un effet sur vos médicaments mais l'exposition au soleil de votre corps peut accroître vos risques d'avoir des effets secondaires.

Haut de page

3. Achetez de l'assurance-maladies pour voyageurs

Assurez-vous que vos assurances sont bien à jour avant de partir en voyage. Il est aussi crucial que vous ayez des assurances appropriées pour couvrir les dépenses imprévues.

Rappelez-vous aussi que certaines polices d'assurances exigent que vous payiez à l'avance pour les services médicaux et les prescriptions fournis et que plus tard vous receviez un remboursement par l'entremise de votre assureur. Assurez-vous d'avoir les ressources financières pour couvrir ces dépenses ; ceci est particulièrement important lorsque vous voyagez à l'étranger.

Haut de page

4. Apportez suffisamment de médicaments et d'équipements médicaux

Emporter avec vous une quantité supplémentaire de médicaments ; vous en aurez peut-être pas besoin pendant votre voyage mais le fait de les avoir vous procurera du confort et de la sécurité supplémentaires. Ce n'est pas dans tous les pays qu'on retrouve les mêmes médicaments que ceux disponibles au Canada.

Gardez vos médicaments dans vos bagages à portée de la main afin de ne pas les perdre ou de ne pas les oublier.

Gardez toujours vos médicaments à l'abri des rayons du soleil : même lorsqu'ils sont vides, les aérosols-doseurs et les autres bronchodilatateurs peuvent exploser lorsqu'ils sont exposés à la chaleur.

Si vous utilisez un compresseur pour administrer votre médicament aérosol, emballez un compresseur portatif qui fonctionne avec des piles rechargeables ou un adaptateur qui peut se brancher dans l'allumeur d'une voiture. Vous pouvez en faire l'achat directement de votre fournisseur d'oxygène.

Si vous voyagez à l'étranger, allez dans un magasin électronique (p. ex. La Source) et faites l'achat d'un convertisseur de puissance en watts pour faire en sorte que votre adaptateur est compatible avec les prises électriques à l'étranger.

Haut de page

5. Arrangez au préalable votre oxygènothérapie

Prévoyez la quantité d'oxygéne dont vous aurez besoin pendant vos vacances avec votre fournisseur d'oxygàne. Élaborez un diagramme qui évalue votre usage actuel et qui vous permet de prévoir en toute sécurité pour votre prochain voyage.

Tenez compte de la facon dont les choses comme la chaleur, l'humidité et l'air climatisés peuvent avoir un effet sur votre respiration et votre usage d'oxygàne. De plus, parlez à votre fournisseur au sujet de contacts de distributeurs potentiels à emporter avec vous pendant vos vacances.

Peu importe le moyen de transport que vous choisissez, prévoyez du temps pour de la planification à l'avance. Chaque moyen de transport implique des considérations particuliàres.

Haut de page

6. Prévoyiez le climat et qualité d'air dans votre destination

Avant de partir, vérifiez le temps et la qualité d'air dans votre destination. Consid?rez si le climat aurait des éléments qui déclenchent vos symptômes - y'a-til du smog? De la chaleur et de l'humidité ? Assurez-vous que vous savez comment règler votre traitement selon le temps et la qualité d'air.

Haut de page

7. Dosez vos efforts : mangez bien, dormez bien, ne buvez pas trop

Dosez vos efforts pendant votre voyage. Ne faites pas trop, ou vous pouvez devenir fatigue et vulnérable aux infections et aux poussées actives. Dormez bien, surtout si vous composez avec le décalage horaire. Mangez bien et ne mangez pas trop ; trop managez peut rendre la respiration difficile. Souvenez-vous que l'alcool réduit votre capacité de combattre les infections. L'altitudes peut intensifier les effets de l'alcool.

Haut de page