Association pulmonaire du Canada - combatte les maladies pulmonairesCherchezPlan du siteContactez–nousFrançais
  Association pulmonaire du Canada>Maladies pulmonaires>MPOC>Vivre avec la MPOC>Faites de l'exercice  
 

MPOC

Vivre avec la MPOC

Faites de l'exercice

Si vous êtes atteint de MPOC, l'activité physique régulière peut vous aider à bien vous sentir et à mieux respirer. L'exercice renforce les muscles respiratoires de la poitrine, ce qui contribue à atténuer l'essoufflement.

L'exercice physique régulier comporte plusieurs bienfaits pour la santé des personnes qui vivent avec la MPOC :

  • Il réduit le risque de poussées actives. L'exercice aide votre corps à rester en santé et à combattre les infections.
  • Il aide au maintien d'un poids corporel sain. Un surplus de poids, en particulier dans la région abdominale, peut exercer une pression sur le diaphragme (le principal muscle respiratoire) - ce qui peut rendre la respiration plus difficile.
  • Il empêche de tomber dans une ? spirale descendante ?. L'inactivité est néfaste pour votre corps. Elle affaiblit votre cœur et vos poumons et réduit votre tonus musculaire. Elle peut faire que vous vous sentiez encore plus fatigué et essoufflé, ce qui diminuerait d'autant plus votre motivation à être actif.
  • Il atténue le stress et l'isolement. Prendre une marche contribue non seulement à renforcer vos poumons, mais favorise aussi votre bien-être mental et émotif.
  • Il aide au maintien de votre autonomie. Grâce à des activités régulières comme la marche et les exercices de respiration, vous aurez l'énergie nécessaire à poursuivre vos tâches quotidiennes comme l'épicerie et la préparation de repas.
  • Il aide à mieux dormir, ce qui donne davantage d'énergie pendant le jour
Exercice et MPOC- par où commencer?

Il est important de consulter votre médecin avant d'entreprendre un programme d'activité physique. Il pourra vous recommander des activités appropriées et vous aider à planifier un programme adapté à vos capacités.

Si vous êtes débutant, l'exercice pourrait d'abord vous sembler difficile puisque la MPOC peut causer une fatigue intense. Toutefois, à mesure que vos poumons et votre cœur deviendront plus forts, vous aurez plus de facilité à bouger. Rappelez-vous : plus vous êtes actif, plus vous développez votre potentiel.

Il n'est pas nécessaire d'avoir un programme d'exercice compliqué ou coûteux. Les étirements, les exercices de respiration et la marche quotidienne sont un bon point de départ. L'essentiel est de trouver une activité qui vous plaît et de persévérer.

Quel type d'exercice est avantageux pour les personnes atteintes de la MPOC?

Les exercices d'étirements et de respiration en plus d'une marche quotidienne constituent un bon point de départ. La marche à pied est l'une des meilleures formes d'exercice. Essayer de marcher autour de votre maison ou à proximité du centre d'achats près de chez vous ou près d'un parc local.

Avec le temps, il y a trois différents types d'exercices à incorporer dans votre routine régulière :

1. Les exercices aérobiques ou activités d'endurance, améliorent la capacité cardiovasculaire, ce qui permet au corps d'utiliser l'oxygène de façon efficace. Nager, marcher, monter les escaliers, danser et pédaler sont d'excellents exercices aérobiques.

2. L'entraînement de résistance renforce vos muscles. Si les muscles de la partie supérieure du corps sont plus forts, il devient plus facile de respirer. Travailler à l'aide de poids ou pédaler sur une bicyclette stationnaire sont deux excellentes façons de se d'améliorer sa condition physique.

3. Les exercices d'étirement relaxent, augmente la flexibilité et constituent également un bon moyen de s'échauffe avant et se détendre après l'exercice.

Dans l'ensemble, essayez de faire de l'exercice au moins trois fois par semaine.

Puis-je faire de l'exercice même si j'ai recours à l'oxygénothérapie?

Oui, vous pouvez apprendre à faire de l'exercice même si vous utilisez l'oxygénothérapie. Dans la plupart des cas, cela ne limite pas le type d'activités que vous pouvez faire. Plusieurs personnes qui vivent avec la MPOC et qui utilisent l'oxygénothérapie peuvent faire un entraînement musculaire léger, du vélo ou de la danse. Certains patients ont besoin d'un surplus d'oxygène pendant l'exercice seulement; d'autres en ont besoin en tout temps. Peu importe vos besoins, votre équipe de soins de santé saura vous guider dans le choix d'activités appropriées.

Conseils pour l'exercice chez les personnes atteintes de MPOC
  • Consultez votre médecin, avant d'entreprendre un programme d'exercice. Il déterminera l'intensité d'effort qui vous convient et pourrait vous prescrire des médicaments à prendre avant l'exercice.
  • Fixez-vous des objectifs C'est est la première étape vers la réussite. Par exemple, votre but est de marcher jusqu'au ? café du coin ?. Assurez-vous que vos buts sont raisonnables. Mettez vos buts par écrit de façon à pouvoir évaluer votre progression.
  • Essayez d'en faire un peu plus chaque jour Ne forcez pas la note mais essayez d'aller un peu plus loin chaque fois que vous vous entraînez. De cette façon, vous augmenterez votre force musculaire et serez davantage en forme. Tentez d'augmenter le temps à l'exercice de 20 à 30 minutes mais assurez-vous de prendre des pauses pour faciliter la tâche.
  • Reconnaissez vos limites personnelles Commencez doucement et lentement avec des exercices ou des activités que vous êtes en mesure d'accomplir. Augmentez progressivement l'intensité et la durée des activités physiques.
  • Examinez votre respiration Il est normal d'être un peu ou modérément essoufflé pendant l'exercice. Si vous êtes très essoufflé, arrêtez. Prenez une pause afin de reprendre votre souffle et recommencez à une plus faible intensité.
  • N'oubliez pas de respirer correctement
  • Habillez-vous de façon confortable Choisissez des vêtements amples et habillez-vous de plusieurs couches. Par exemple, un t-shirt, un sweat-shirt et une veste. Ainsi, vous pouvez enlever une couche lorsque vous avez trop chaud. Chaussez des souliers dotés d'un bon coussin et qui offrent un bon soutien.
  • Reposez-vous et pensez de façon positive La détente et la pensée positive aident à retirer le maximum d'avantages de l'exercice.
  • Méfiez-vous des déclencheurs (facteurs pouvant provoquer des symptômes) de la MPOC - p. ex., le smog, la pollution, le vent et l'air froid ou humide. Au besoin, pratiquez temporairement votre activité à l'intérieur, pour éviter ces déclencheurs.
  • Prenez soin de votre corps Vous êtes le meilleur juge de votre corps. Si vous êtes très fatigué, malade ou avez une activité épuisante prévue au cours de la journée, remettez vos exercices d'une journée ou deux.
  • Faites travailler tous vos muscles Une personne atteinte de la MPOC a besoin de force dans tous ses muscles. Si vous n'avez pas la force d'entraîner tous les groupes musculaires de votre corps, travaillez un groupe de muscles à la fois. Exercez les muscles des bras un jour, ceux des jambes le jour suivant. De cette façon, vous obtiendrez un exercice complet sans vous surmener.
  • Faites de l'exercice régulièrement Vous ressentirez les bienfaits de l'exercice que si vous en faites de façon régulière. Établissez des heures particulières pour vous entraîner pendant la semaine. Choisissez des moments auxquels vous avez habituellement beaucoup d'énergie. Pour améliorer sa santé et sa forme physique, il faut s'entraîner de 30 à 60 minutes par jour et ce, trois fois par semaine.
  • Essayez la marche C'est l'un des meilleurs exercices accessibles. La marche est simple et pas coûteuse, et peu se faire à l'intérieur (dans le couloir de votre immeuble, au centre d'achats, etc.) ou à l'extérieur (au parc, vers le centre commercial le plus près, etc.).
  • Faites de l'exercice une activité amusante Marchez dans un centre commercial en compagnie d'un ami ou écoutez de la musique pendant que vous vous étirez. Ensuite, accordez-vous une petite récompense.
  • Joignez l'utile à l'agréable Promenez le chien de votre voisin, prônez un environnement sain et ramassez tout papier soufflé par le vent. Faites-vous un jardin et travaillez-y régulièrement. Portez-vous bénévole pour votre communauté, pour encourager les activités extérieures. Mais par-dessus tout, évitez de rester assis et ne rien faire!
  • Trouvez le programme d'exercice ou d'activités physiques qui vous conviennent. Vous aurez davantage de facilité à respecter votre programme d'entraînement si vous vous amusez. Si vous aimez danser, essayez des leçons de danse. Si vous aimez nager, surveillez les cours de natation ou les bains libres de la piscine municipale. Demandez à votre centre communautaire si on y offre des cours de Ta? Chi ou de yoga.
  • Soyez fier de vous! En prenant des mesures actives pour améliorer votre condition physique, vous contribuez à faciliter votre vie avec la MPOC.