Association pulmonaire du Canada - combatte les maladies pulmonairesCherchezPlan du siteContactez–nousFrançais
 Association pulmonaire du Canada>Maladies pulmonaires>MPOC>Vivre avec la MPOC>Faites vos taches ménagères avec moins d'effort 
 

MPOC

Vivre avec la MPOC

Faites vos taches ménagères avec moins d'effort

Si vous êtes atteintes de la MPOC, c'est important d'éviter les déclencheurs qui vous donnent de la difficulté à respirer. Malheureusement, les substances polluantes qui produisent des symptômes sont partout, y compris à l'intérieur de votre maison - de la poussière de maison aux squames animales et poils d'animaux, à la moisissure et aux produits de nettoyage toxiques.

Il est important que vous vous débarrassiez des polluants néfastes à l'intérieur de votre maison. Voici quelques conseils sur comment améliorer votre qualité d'air; pour de plus amples renseignements sur la qualité de l'air intérieur, veuillez lire notre section sur la qualité de l'air intérieur.

Ne permettez pas aux gens de fumer chez vous. Transformer vote maison dans un environnement sans fumée; peu importe l'état de la température à l'extérieur, ne laissez personne fumer à l'intérieur.

Faites une aération de la maison. Assurez vous que les jours de grande aération, la qualité de l'air extérieur est bonne, et qu'il n'y pas de problèmes de pollution, de pollen, ou d'autre déclencheurs de MPOC dans l'air extérieur. Ouvrez les fenêtres et gardez les portes ouvertes entre les pièces. Utiliser un système de ventilation mécanique, si vous l'avez.

Contrôler l'humidité. Faites installer un ventilateur aspirant dans votre salle de bains pour enlever l'humidité et prévenir la moisissure. Assurez-vous qu'il soit en marche en tout temps lorsque quelqu'un prend un bain ou une douche, ainsi que pendant les 20 minutes après. Faite installer et utilisez un ventilateur dans la cuisine. Diminuez les degrés d'humidité de la maison avec un déshumidificateur, si nécessaire, et nettoyer régulièrement son réservoir d'eau afin d'assurer qu'il ne devient pas un lieu de reproduction pour la moisissure. Plus apprendre sur le contrôlé de l'humidité

Demandez de l'aide; faites une liste de choses à faire et déléguez les tâches de nettoyage à votre partenaire ou aux membres de votre famille.

Faites les corvées domestiques qui ne nuisent pas à votre respiration : laissez les autres faire le plus gros des tâches et du nettoyage domestique qui peuvent vous exposer à des irritants néfastes.

Contrôler les acariens de poussière qui peuvent nuire à votre respiration. Lavez vos articles de literie à l'eau chaude et séchez-les à la sécheuse chaude; faites cela au moins à chaque deux semaines.

  • Lorsque vous époussetez ou que vous passez l'aspirateur, portez une masque, (par exemple, l'appareil respiratoire jetable ? N95 ?, disponible aux magasins de quincaillerie pour environ $2.00 chacun).
  • Utilisez une vadrouille ou un chiffon humide pour nettoyer la poussière sur les surfaces (l'époussetage sec renvoie dans l'air presque toute la poussière).
  • Pour passer l'aspirateur, utilisez un aspirateur doté d'un filtre à haute efficacité. Songez à installer un système central d'aspiration qui fait passer les particules dans une boîte filtrante à l'extérieur de votre lieu de séjour.
  • Utilisez un filtre de fournaise à haute efficacité chargé électrostatiquement qui peut enlever du pollen et de la poussière de l'air qui circule dans la maison. Vérifiez le filtre régulièrement et remplacez-le au besoin, mais au moins à tous les trois mois.
  • Évitez de collectionner des attracteurs de poussière comme du pot-pourri, des chandelles et des arrangements de fleurs séchées; au lieu de nettoyer ces articles, débarrassez-vous de tout ce que vous pouvez.
  • Les journaux, les magazines et les livres accumulent aussi de la poussière. Évitez de garder des piles s'accumuler dans votre chambre à coucher.
  • Lisez les étiquettes sur les produits de nettoyage domestiques; évitez d'utiliser des produits contenant des agents de blanchiment, de l'ammoniaque, des odeurs artificiels et d'autres gaz irritant pulmonaire. Choisissez toujours des produits de nettoyage inodores.
  • Utilisez des produits de nettoyage naturels et non toxiques comme le vinaigre et le bicarbonate de sodium.

Nettoyage saisonnier Lorsque c'est le temps des gros travaux de nettoyage du printemps et de l'automne, gardez aussi ce qui suit à l'esprit :

  • Soyez réaliste. Au lieu d'essayer de faire tous vos gros travaux à la fois, faites plutôt une pièce ou une tâche à la fois.
  • Faites des exercices d'assouplissement. En particulier, si vous n'êtes pas en forme ou actif, faites des exercices de réchauffement avant de commencer votre nettoyage.
  • Ne vous épuisez pas en essayant de déplacer tout seul des meubles. Pensez à embaucher les services de nettoyage pour les gros travaux.
  • Si votre maison est dotée d'un système de chauffage à air forcé, passez l'aspirateur à l'intérieur et autour des évents pour enlever la poussière.
  • Les tapis peuvent servir de réservoirs de poussière. Pensez au nettoyage du printemps et de l'automne comme étant le moment idéal pour arracher vos vieux tapis dans votre maison et les remplacer avec de nouveaux tapis, des petits tapis ou mieux encore, des planchers de bois ou de tuiles. Cherchez des produits avec peu d'émissions.
  • N'oubliez pas de laver vos couvertures, vos douillettes et les petits tapis. Nettoyez le tout à l'eau chaude et à la sécheuse chaude. Si cela n'est pas possible, essayez de trouver un nettoyeur à sec qui utilise des produits naturels et bons pour la santé au lieu des solvants forts pour le nettoyage à sec.

Haut de page

Le magasinage pour les personnes atteinte de MPOC

Il est difficile de comparer le magasinage à la natation ou au patinage sur glace mais le magasinage est, en réalité, une activité physique - particulièrement si vous avez la MPOC.

Quelques trucs pour magasiner sans vous épuisez
  • Planifiez à l'avance avant d'accourir vers les centres d'achats.
  • Magasinez pendant les jours de la semaine ou les soirées lorsque les magasins sont habituellement moins achalandés.
  • Faites votre magasinage à plusieurs petites reprises plutôt que de le faire durant un long parcours.
  • Si vous utilisez un inhalateur ou un aérosol-doseur, assurez-vous qu'il soit à la portée de la main. Si vous utilisez de l'oxygène, assurez-vous d'en avoir suffisamment.
  • Allégez votre chargement. Transportez seulement tout ce qui est absolument indispensable dans votre sac à main ou dans vos poches. De plus, ne magasinez pas en portant un manteau d'hiver lourd ou plusieurs couches de vêtements.
  • Si possible, magasinez avec une amie ou un voisin qui peut vous aider à transporter les colis - pas seulement autour du centre d'achats mais jusqu'à votre voiture et à l'intérieur de votre maison.
  • Demandez de l'aide pour amasser les articles qui sont hors de la portée de la main ou qui sont trop lourds pour que vous les souleviez seul(e).
  • Utilisez des catalogues et magasinez par téléphone ou en ligne; vous pourrez ainsi avoir vos achats livrés directement à votre porte.

Respectez vos limites. Dès que vous commencez à vous sentir fatigué(e) ou à bout de souffle, il est temps de vous asseoir et de vous reposer ou d'arrêter de magasiner et de rentrer à la maison.

Conseils pour visites aux centres d'achats
  • Éviter de magasiner dans des magasins en bordures des rues ou dans des magasins de mail linéaire. En hiver, vous devez sortir à l'extérieur dans l'air froid et glacial et ensuite retourner à l'air chaud des magasins. Tout aussi mauvais pour votre respiration, en été vous devez circuler dans l'air froid, l'air climatisé des magasins et ensuite à l'extérieur à l'air chaud dans des conditions de smog. Magasinez plutôt à l'intérieur des centres d'achats ou des centres commerciaux.
  • Planifiez votre trajet - débuter à un bout du centre d'achats et passer d'un magasin à l'autre sans avoir à retourner sur vos pas ou à faire des pas supplémentaires ou de la marche de trop. Achetez les articles qui sont lourds à la toute fin.
  • Que vous fassiez votre magasinage du temps des fêtes ou que vous achetiez votre épicerie, demandez à un(e) associé(e) aux ventes de transporter vos achats à votre voiture ou si vous pouvez arranger la livraison.
  • Vous pouvez être admissible pour obtenir un permis de stationnement pour des personnes atteintes d'une invalidité physique. Pour le savoir, vérifiez auprès du ministère des Transports de votre province. Vous aurez probablement besoin d'une attestation de votre médecin quant à votre état de santé et lui demander de signer votre demande de permis. Sinon, profitez du service voiturier offert par les centres d'achats - vous n'aurez donc pas à traverser tout le terrain de stationnement avec vos sacs remplis d'achats.
  • Les grands centres d'achats offrent des services de location de patinette à moteur et/ou de fauteuil roulant. Utilisez-les, particulièrement lorsque la marche à pied devient difficile.

N'essayez pas de vous surpasser - ou même d'essayer d'en faire autant qu'avant d'avoir la MPOC. Ne compliquez pas les choses pour le temps des fêtes. Pensez à offrir des certificats-cadeaux. Ou encore, offrez le même cadeau à tout le monde. Par exemple, offrez cette année à tous vos petits-enfants des abonnements à des disques compacts ou à des magazines.

Par ailleurs, placez les présents dans des sacs à cadeaux du temps des fêtes ou avec des thèmes peut-être tout aussi attrayants que s'ils sont emballés dans des boîtes- et cela demande beaucoup moins d'efforts. Profitez aussi des services d'emballage des centres d'achats.

Rappelez-vous que la saison du temps des fêtes consiste à passer du temps avec votre famille, et non pas la quantité de temps que vous passez dans les centres d'achats.

Haut de page