Association pulmonaire du Canada - combatte les maladies pulmonairesCherchezPlan du siteContactez–nousFrançais
  Association pulmonaire du Canada>Maladies pulmonaires>Apnée du sommeil>C.P.A.P.  
 

Apnée du sommeil

C.P.A.P.

Cette page donne des renseignements sur la ventilation à pression positive continue, connu sous le nom de « CPAP ». Le CPAP est le premier choix pour le traitement de l’apnée obstructive du sommeil.

Comment la CPAP fonctionne–t–elle?

L’appareil CPAP envoie de l’air en continu dans vos voies respiratoires par le biais d’un tube et d’un masque. Le jet d’air crée suffisamment de pression pour garder les tissus ouverts, donc vos voies respiratoires ne peuvent s’affaisser ou se fermer.

  Schéma d'un personne portant un masque CPAP. Des flèches montrent que l'air entre par la bouche et atteigne jusqu'aux poumons, passant par la voie respiratoire. La voie respiratoire demeure ouverte grâ au jet d'air provenant de l'appareil CPAP.  
  Les tissues dans la voie respiratoire demeurent ouvertes grâce à la pression créé par le jet d'air de l'appareil CPAP.  

Votre spécialiste du sommeil vous prescrira un degré de pression spécifique, selon ce qui est requis pour garder vos voies respiratoires ouvertes. Lors de votre visite au laboratoire du sommeil, il pourrait vous faire essayer divers niveaux de pression CPAP pour déterminer celui qui vous convient le mieux.

La CPAP est un traitement, et non un remède. Lorsque vous utilisez la CPAP, vos symptômes disparaissent. Votre respiration et votre sommeil sont sains. Si vous cessez d’utiliser la CPAP, vos symptômes d’apnée du sommeil réapparaîtront.. Votre respiration et votre sommeil seront de nouveau interrompus.

Si le médecin vous dit que vous avez besoin de la CPAP, vous devez l’utilisez chaque fois que vous dormez.

Comment choisir votre matériel CPAP

Il existe divers appareils, masques et accessoires CPAP. Votre médecin et votre fournisseur de matériel vous aideront à trouver ceux qui vous conviennent le mieux. La plupart des gens achètent leur équipement CPAP auprès d’un détaillant d’oxygénothérapie à domicile. Consultez la rubrique « Oxygène » de votre bottin téléphonique pour trouver un magasin près de chez vous.

Le traitement CPAP requiert :

Plusieurs personnes utilisent un humidificateur ordinaire ou chauffant.

Il pourrait vous être utile d’acheter un bloc–piles pour utiliser votre appareil CPAP dans des endroits où il n’y a pas de prises électriques (camping, etc.) ou lors de pannes de courant.

Une ordonnance pour le traitement CPAP

Votre ordonnance indiquera le niveau de pression auquel votre appareil doit être réglé. Pour des fins d’assurance, l’ordonnance devrait aussi inclure un masque CPAP et un humidificateur.

Comment bien choisir votre masque CPAP

Un masque bien ajusté est la clé d’une utilisation efficace du traitement CPAP. Votre masque doit être confortable. Choisissez un masque que vous trouvez confortable dès que vous l’essayez. Rappelez–vous qu’il faut du temps pour s’habituer à porter un masque sur une période prolongée.

Il existe divers types de masques CPAP :

  • masque nasal
  • masque à coussin narinaire
  • masque facial complet
  • masque pour enfants

Pour déterminer quel masque vous convient, posez–vous les questions suivantes :

  • Est–ce que je respire par le nez ou par la bouche? Si vous respirez par la bouche, un masque facial complet ou une mentonnière serait préférable.
  • Suis–je claustrophobe? Si oui, un masque à coussin narinaire serait préférable.
  • Suis–je capable d’avoir quelque chose dans le nez? Sinon, un masque nasal serait préférable.
Comment le masque CPAP devrait–il être ajusté sur votre visage?
  • Le haut du masque devrait être situé au–dessus du nez.
  • Le bas du masque devrait reposer à mi–chemin entre le dessous du nez et le haut de votre lèvre supérieure.
  • Le rebord du masque devrait être près des côtés du nez, sans toutefois y toucher.
  • Le masque de la plus petite taille et qui s’ajuste bien est habituellement le meilleur choix.
  • Il peut s’échapper un peu d’air du masque, pourvu que vous ne le receviez pas dans les yeux.
  • Vous ne devriez pas avoir à serrer trop fermement les attaches pour contrôler les fuites d’air.
Conseils pour essayer et choisir un masque CPAP
  • Ne vous dépêchez pas lors de votre visite au magasin. Prenez votre temps.
  • Pour essayer des masques, couchez–vous sur le dos et sur chaque côté pour voir comment vous vous sentiriez dans votre lit.
  • Essayez vos masques en les raccordant à un appareil CPAP.
  • Assurez–vous que les attaches sont faciles à utiliser pour vous.
  • Demandez une période d’essai ou informez–vous de la politique d’échange, au cas où le masque ne vous conviendrait pas.

Pour un traitement CPAP confortable

La CPAP est le meilleur traitement pour l’apnée obstructive du sommeil. Elle peut faire disparaître complètement vos symptômes, pourvu que vous continuiez de l’utiliser. Mais plusieurs personnes trouvent difficile d’utiliser la CPAP, au début. Certaines trouvent le masque inconfortable ou ont le nez sec. Il est possible d’être confortable avec la CPAP, mais il faut souvent quelques essais avant de trouver le bon masque et l’ajustement optimal.

Nous comprenons qu’il peut être difficile de porter un masque CPAP, surtout lorsqu’on est fatigué. Il est très important de ne pas vous décourager et de faire des ajustements jusqu’à ce que vous soyez confortable. Votre médecin et votre fournisseur de matériel vous aideront à trouver une solution. Ces quelques essais et corrections en vaudront la peine.

Une fois que vous aurez un sommeil réparateur, vous vous sentirez beaucoup mieux. Vous verrez que les efforts pour vous adapter à la CPAP en valaient la peine.

Solutions à des problèmes courants liés à la CPAP

Si vous avez le nez sec
Si vous avez le nez sec, essayez de raccorder un humidificateur à votre appareil CPAP. Cela ajoutera de l’humidité au jet d’air. Si cela n’aide pas, essayez un humidificateur chauffant, qui produira encore plus d’humidité. N’installez pas d’humidificateur traditionnel dans votre chambre à coucher, car cela pourrait endommager le moteur de votre appareil CPAP.

Si vous avez le nez bouché
Les gens ont souvent le nez bouché lorsqu’ils commencent à utiliser la CPAP. L’ajout d’un humidificateur ordinaire ou chauffant à votre appareil CPAP pourrait vous aider.

Si vous avez un humidificateur mais que votre nez est encore bouché, consultez votre médecin. La congestion nasale peut être causée par une sinusite (enflure des sinus), des allergies ou une rhinite (enflure des tissus du nez).

Vos narines pourraient être partiellement bloquées à cause de polypes (bosses) ou de fractures antérieures au nez. Si vous avez l’un ou l’autre de ces problèmes, consultez un otorhinolaryngologiste. Un masque facial complet pourrait être le meilleur choix pour vous.

Il est important que votre nez soit aussi dégagé que possible pour que vous soyez bien à l’aise avec votre masque.

Si vous avez des marques rouges sur la peau
Les marques laissées par votre masque CPAP et ses attaches devraient disparaître peu après que vous l’ayez enlevé. Si elles ne disparaissent pas, ou si votre peau est rouge ou sensible, vos attaches pourraient être trop serrées ou votre masque pourrait être mal ajusté.

Ajustez vos attaches de manière à ce qu’elles soient suffisamment serrées pour que le masque soit scellé et qu’il n’y ait pas de fuite d’air importante. Une petite fuite d’air qui n’affecte pas vos yeux est acceptable. Si cela n’aide pas, essayez un autre type de masque. Demandez à votre médecin ou à votre fournisseur de matériel de vous aider à en trouver un qui vous convient.

Si votre peau est irritée

  • Nettoyez votre masque à l’eau chaude et savonneuse tous les jours et laissez–le sécher à l’air.
  • Lavez votre visage et séchez–le bien avant de mettre votre masque.
  • Si vous avez une éruption cutanée, consultez votre médecin. Vous pourriez avoir besoin d’une ordonnance de crème pour la peau.

Si ces conseils ne vous aident pas, essayez un autre type de masque.

Si vous utilisez un masque CPAP nasal et que de l’air fuit autour de votre bouche

La pression de la CPAP fait en sorte que la plupart des gens dorment la bouche fermée. Mais certaines personnes dorment quand même la bouche ouverte. Cela est problématique : vous pourriez vous réveiller avec la bouche sèche, ce qui peut réduire les bienfaits de votre traitement.

TPour garder la bouche fermée en dormant, essayez de porter une mentonnière (disponible auprès de votre fournisseur de matériel médical). Si cela ne fonctionne pas, demandez à votre médecin si un masque facial complet pourrait vous convenir.

Si vous utilisez un masque facial complet et que vous avez la bouche sèche

  • Essayez de raccorder un humidificateur chauffant à votre appareil CPAP. Cela ajoutera de l’humidité dans l’air et en réduira la sécheresse.
  • Demandez à votre pharmacien de vous recommander un produit de salive artificielle ou un lubrifiant oral qui aide à réduire la sécheresse buccale.

Si votre masque tombe durant la nuit

La plupart des gens s’accrochent occasionnellement sur leur masque en dormant. Cela est normal. Mais vous devez continuer votre traitement CPAP toute la nuit.

Humidificateurs ordinaires et chauffants

Many people use a humidifier or a heated humidifier to help make CPAP more comfortable.

Plusieurs personnes utilisent un humidificateur ordinaire ou chauffant pour rendre la CPAP plus confortable. L’humidificateur ajoute de l’humidité dans l’air envoyé à votre masque CPAP. Cela rend la respiration plus confortable.

Un humidificateur chauffant produit plus d’humidité qu’un modèle non chauffant.

Sans humidificateur, vous pourriez avoir la gorge sèche, le nez sec ou congestionné ou des saignements de nez. L’utilisation d’un humidificateur avec votre appareil CPAP vous aidera à prévenir ces problèmes.

L’entretien de votre matériel CPAP

Il est important de garder votre matériel CPAP propre et en bon état. Pour savoir comment entretenir votre matériel, lisez–en le mode d’emploi. Voici quelques conseils généraux:

Nettoyez votre masque CPAP tous les jours

  • Nettoyez votre masque à l’eau chaude et au savon pur.
  • N’utilisez pas de savon qui contient du javellisant, du chlore, de l’alcool, des hydratants, des parfums ou des agents antibactériens.
  • Rincez votre masque à l’eau claire ou à l’eau mélangée avec du vinaigre blanc. Mélanger du vinaigre dans l’eau de rinçage aide à réduire les odeurs et les germes.
  • N’exposez pas votre masque aux rayons directs du soleil.

Nettoyez vos attaches et vos tubes une fois par semaine

  • Nettoyez à la main les tubes et les attaches avec de l’eau chaude et du savon pur.
  • Épongez délicatement les tubes et les attaches, puis laissez–les sécher à l’air.
  • Vérifiez si vos tubes et attaches sont usés. Si oui, procurez–vous en de nouveaux.

Changez le filtre de votre appareil CPAP tous les deux mois, ou au besoin.

Ne laissez pas l’eau de l’humidificateur se renverser dans votre appareil CPAP. Videz l’humidificateur avant de déplacer votre appareil CPAP.

Si vous avez un humidificateur chauffant :

  • Utilisez de l’eau distillée. Changez l’eau chaque soir.
  • Suivez le mode d’emploi pour nettoyer votre humidificateur.

Téléchargez cette liste de contrôle du matériel CPAP (PDF) : Utilisez ce formulaire pour noter des informations utiles au sujet de votre matériel.

Foire aux questions sur la CPAP (la ventilation à pression positive continue)

Combien de temps faut–il pour s’habituer à la ventilation à pression positive continue (CPAP)?

Certaines personnes utilisent leur équipement sans problème dès la première nuit. Elles se réveillent beaucoup plus reposées. D’autres ont de la difficulté à s’habituer au masque et à la pression. Il faut parfois jusqu’à 6 semaines pour s’habituer. Il est important de persévérer.

Que se passe–t–il si j’arrête le traitement CPAP?

Si vous arrêtez d’utiliser la CPAP, vos symptômes d’apnée du sommeil réapparaîtront. Le traitement CPAP fonctionne seulement si vous l’utilisez.

Est–il possible que je doive changer le degré de pression sur mon appareil CPAP?

Si vous prenez ou perdez 13 kg (30 livres) ou plus, consultez votre médecin. Votre degré de pression CPAP pourrait devoir être ajusté. Pour trouver la pression qui convient à votre nouveau poids, votre médecin pourrait commander un test du sommeil ou vous demander d’utiliser un appareil CPAP à auto–titrage (qui s’ajuste seul) pendant quelques jours.

J’utilise la CPAP à chaque nuit, mais je suis encore fatigué–e. Que puis–je faire d’autre?

Certaines personnes continuent de se sentir fatiguées même si elles utilisent adéquatement la CPAP. La première étape est de vous assurer que votre équipement fonctionne. Retournez l’appareil CPAP à votre fournisseur et faites–le vérifier. La deuxième étape est de consulter votre spécialiste du sommeil afin de déceler tout autre problème. Il pourrait vous recommander d’autres tests. Le problème peut habituellement être réglé.

Certaines personnes qui continuent d’être fatiguées pourraient se voir prescrire un médicament stimulant, appelé Modafanil (un stimulant est un médicament qui rend plus alerte et éveillé). Le Modafanil ne remplace pas le traitement CPAP. C’est un complément à la CPAP qui aide à réduire la somnolence diurne. En cas de problème, consultez toujours votre spécialiste du sommeil.

Que faire si je n’arrive pas à m’habituer à la CPAP?

Si vous avez de la difficulté avec votre matériel CPAP, consultez votre spécialiste du sommeil. Il pourrait vous offrir d’autres conseils ou envisager d’autres tests.

Le traitement de l’apnée du sommeil est très important pour votre santé générale. Si vous avez de la difficulté à vous habituer à votre matériel CPAP, ne vous découragez pas. Il faut parfois quelques semaines, voire quelques mois, avant d’être à l’aise avec ce masque. Soyez patient–e. Consultez votre fournisseur pour trouver d’autres façons de rendre la CPAP plus confortable. Faites part de vos préoccupations médicales à votre spécialiste du sommeil. N’abandonnez pas.

Comment payer pour votre traitement CPAP?

Plusieurs régimes d’assurance couvrent l’achat du matériel CPAP prescrit par un spécialiste du sommeil. Votre assureur vous demandera de fournir une copie de votre ordonnance avec votre réclamation.

L’Association pulmonaire croit que toute personne qui a besoin d’un traitement CPAP devrait s’en voir rembourser le coût. Lisez l’énoncé de position de l’Association pulmonaire sur l’accès au traitement CPAP (la ventilation à pression positive continue) - fiche PDF.

Haut de page